Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

16 octobre 1981

Israël. Mort de Moshe Dayan

Le 16, Moshe Dayan meurt des suites d'un cancer. Conformément à ses vœux, il est inhumé le 18, dans la plus grande simplicité, dans son kibboutz natal, en Galilée du Nord. C'est une des personnalités israéliennes les plus connues dans le monde qui disparaît : après avoir été chef de l'armée israélienne de 1953 à 1958, ce qui lui avait valu d'être à l'origine de la victoire du Sinaï en octobre-novembre 1956, il était devenu député, puis ministre de l'Agriculture de 1959 à 1964 et ministre de la Défense en juin 1967, à la veille de la guerre des Six-Jours. Après la victoire électorale de Menahem Begin en 1977, il avait accepté, bien que travailliste, de devenir ministre des Affaires étrangères, avant de démissionner en octobre 1979.

— Universalis

Événements précédents