16-29 avril 1986Syrie. Attentats meurtriers dans le nord du pays

 

Le 16, huit attentats sont commis dans le nord de la Syrie, à proximité des villes de Tartous, Homs et Lataquieh : ils visent des autobus militaires transportant des élèves officiers, mais aussi des autobus civils. Le nombre des tués est d'au moins cent quarante. La responsabilité de ces attentats est d'abord attribuée à Israël puis à l'Irak. Selon certaines sources, des militaires syriens auraient été arrêtés après ces attentats.

Le 25, selon la Voix du Liban, la radio de la milice chrétienne des Forces libanaises, Abdel Halim Khaddam, vice-président syrien, échappe, dans sa Mercedes blindée, à un attentat au nord de Damas.

Le 29, accusé d'avoir provoqué la mort de soixante personnes en faisant exploser le 13 mars, à Damas, un camion frigorifique piégé, un Libanais est pendu. Cet attentat avait été imputé à l'Irak.

—  Universalis

Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-29 avril 1986 - Syrie. Attentats meurtriers dans le nord du pays », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-29-avril-1986-attentats-meurtriers-dans-le-nord-du-pays/