16-24 septembre 2021France – Mali. Mort du chef de l'organisation État islamique au Grand Sahara.

 

Le 16, le président Emmanuel Macron annonce sur Twitter la mort d’Adnan Abou Walid al-Sahraoui, chef de l’organisation État islamique au Grand Sahara (EIGS), responsable de nombreuses attaques dans la région des « trois frontières » et considéré comme l’« ennemi prioritaire » au Sahel. Adnan Abou Walid al-Sahraoui a été tué par une frappe de drone de la force Barkhane en août, dans la forêt de Dangarous, dans le sud-est du Mali. Le numéro deux de l’EIGS, Abdoul Hakim al-Sahraoui, était mort en mai et deux des principaux cadres du mouvement avaient été tués en juillet. L’EIGS reste toutefois actif dans la région où sévit également le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), affilié à Al-Qaida.

Le 24, le caporal-chef Maxime Blasco est tué au combat au Mali. Il est le cinquante-deuxième soldat français tombé au Sahel depuis le début de l’intervention de la France dans la région en 2013.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-24 septembre 2021 - France – Mali. Mort du chef de l'organisation État islamique au Grand Sahara. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mai 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-24-septembre-2021-mort-du-chef-de-l-organisation-etat-islamique-au-grand-sahara/