15-22 mai 2011Espagne. Mouvement de protestation et défaite des socialistes aux élections locales

 

Le 15, des dizaines de milliers de personnes, mobilisées par le biais d'Internet et des réseaux sociaux, se rassemblent dans une cinquantaine de villes pour protester contre les effets de la crise économique et réclamer « Une vraie démocratie maintenant » – du nom de la plate-forme créée par des internautes en février. À l'issue de la manifestation à Madrid, quelques centaines de personnes installent un campement sur la place de la Puerta del Sol. Les jours suivants, plusieurs campements improvisés accueillent des dizaines de milliers de personnes autour du slogan « Je suis indigné ». Les « indignés » lèveront le camp de la Puerta del Sol le 12 juin afin de poursuivre leur lutte sous d’autres formes, assemblées de quartier ou manifestations nationales, comme celle du 19 juin qui rassemblera des dizaines de milliers de personnes dans le pays.

Le 22, le Parti socialiste ouvrier espagnol (P.S.O.E.) subit un lourd revers aux élections locales. Devancé de 10 points par le Parti populaire aux municipales, il perd notamment le contrôle de Barcelone et de Séville. À l'issue du scrutin régional qui se tient le même jour, le P.S.O.E. perd l'Aragon, les Asturies, les Baléares et la région de Castille-La Manche, ne conservant que l'Estrémadure, dans le cadre d'une alliance avec la gauche radicale d'Izquierda Unida.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-22 mai 2011 - Espagne. Mouvement de protestation et défaite des socialistes aux élections locales », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-22-mai-2011-mouvement-de-protestation-et-defaite-des-socialistes-aux-elections-locales/