14-24 avril 2023

Canada. Rapports du commissaire fédéral à l’Environnement et au Développement durable

Le 14, le gouvernement fédéral annonce que les émissions totales de gaz à effet de serre (GES) du pays ont atteint 670 millions de tonnes en 2021, en hausse de 12 millions de tonnes par rapport à 2020, mais restant en deçà des 724 millions de tonnes émises en 2019.

Le 20, le commissaire fédéral à l’Environnement et au Développement durable Jerry V. DeMarco remet cinq rapports d’audit dans lesquels il dénonce les promesses inabouties faites depuis vingt ans par le gouvernement fédéral en matière de réduction des émissions de GES et de protection de la biodiversité. Dans ses rapports relatifs aux politiques du gouvernement entre 2019 et 2022, il dénonce notamment l’insuffisance de la mise en œuvre du programme de plantation de deux milliards d’arbres d’ici à 2030, annoncé par le Premier ministre Justin Trudeau lors de la campagne électorale de 2019, et met en cause la capacité du ministère fédéral de l’Environnement et du Changement climatique à évaluer les effets de ses règlements en matière de transport sur les émissions de GES. Il critique également l’insuffisance des politiques de protection des espèces menacées. Jerry V. DeMarco estime en revanche encourageant que le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) prenne des mesures pour prévenir les risques liés au changement climatique pour les banques et le système financier, même si celles-ci sont tardives.

Le 24, à la suite de la publication d’un article dans la revue scientifique américaine PNAS Nexus, le ministère fédéral de l’Environnement et du Changement climatique reconnaît que les émissions de GES provenant de l’exploitation des sables bitumineux de l’Alberta semblent largement sous-estimées par l’industrie pétrolière.

— Universalis

Événements précédents