25 mars-3 avril 2023

États-Unis - Canada. Modification de l’Entente sur les tiers pays sûrs.

Le 25, le protocole additionnel à l’Entente sur les tiers pays sûrs (ETPS), conclue entre les États-Unis et le Canada en décembre 2002, entre en vigueur, alors que le président américain Joe Biden est en visite officielle au Canada. Le texte initial prévoyait qu’une personne arrivant au Canada par voie terrestre, à un point d’entrée officiel, pour demander l’asile, devait être refoulée vers les États-Unis. La nouvelle version applique cette disposition aux entrées sur toute l’étendue de la frontière entre les deux pays et plus seulement aux points d’entrée officiels. Jusqu’alors, les milliers de migrants empruntant le chemin Roxham, à la frontière entre les États-Unis et le Québec, pouvaient déposer une demande d’asile au Canada. Le nouveau protocole comprend quelques exceptions qui concernent notamment les migrants mineurs non accompagnés ou ceux rejoignant un membre de leur famille déjà légalement présent sur le sol canadien. En contrepartie de cet aménagement, le Canada s’engage à accueillir quinze mille personnes de plus par an, en provenance de « l’hémisphère occidental », par la voie régulière. En 2022, le Canada a enregistré quatre-vingt-douze mille demandes d’asile. Les associations d’aide aux migrants craignent que ces nouvelles règles n’encouragent le franchissement de la frontière à des endroits plus dangereux et ne favorisent le développement de réseaux de passeurs. De son côté, le Premier ministre québécois François Legault salue la modification de l’ETPS, rappelant que quarante mille personnes sont entrées au Québec par le chemin Roxham en 2022.

Le 30, les corps de huit migrants sont retrouvés dans le fleuve Saint-Laurent, près de la réserve mohawk d’Akwesasne (Québec) frontalière des États-Unis où ceux-ci tentaient d’entrer. Quatre-vingts personnes ont été interceptées dans cette même zone de la frontière canadienne depuis le début de l’année, majoritairement des Indiens et des Roumains.

Le 31, un ressortissant indien sans lien avec le drame précédent, extradé la veille du Canada, est inculpé à Albany (New York), aux États-Unis, de trafic d’étrangers à des fins lucratives pour avoir organisé des passages de migrants à travers la réserve mohawk.

Le 3 avril, le Premier ministre canadien Justin Trudeau réaffirme la nécessité d’établir un système d’immigration « ordonné » en estimant qu’« on a besoin d’immigration », que « c’est une richesse pour nos communautés, pour notre croissance, pour contrer la pénurie de main-d’œuvre ».

— Universalis

Événements précédents