12 novembre 1991Timor oriental – Indonésie. Massacre de militaires indépendantistes par l'armée indonésienne

 

À Dili, capitale de Timor oriental, l'armée indonésienne ouvre le feu sur un groupe de trois mille personnes environ, réunies pour une cérémonie religieuse à la mémoire d'un jeune indépendantiste tué le 28 octobre par la police. Le bilan est de dix-neuf à deux cents morts, selon les sources. Le territoire de Timor oriental, sur lequel l'O.N.U. reconnaît toujours la souveraineté portugaise dans l'attente d'un référendum d'autodétermination, a été envahi en 1975 par l'Indonésie qui l'a annexé en 1976. Une guérilla indépendantiste s'y est développée. Le massacre de Dili fait suite au report de la venue dans l'île d'une commission de parlementaires portugais et indonésiens déléguée par l'O.N.U.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12 novembre 1991 - Timor oriental – Indonésie. Massacre de militaires indépendantistes par l'armée indonésienne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-novembre-1991-timor-oriental-indonesie-massacre-de-militaires-independantistes-par-l-armee-indonesienne/