TIMOR ORIENTAL, chronologie contemporaine

 

2018

12 mai 2018
Timor oriental. Alternance politique.

Des élections législatives anticipées se tiennent dans le pays en raison de l’instabilité du gouvernement formé à la suite du scrutin de juillet 2017. Après le refus du Congrès national pour la reconstruction de Timor (CNRT) de l’ancien Premier ministre Xanana Gusmão de participer à une large coalition, le Front révolutionnaire pour l’indépendance de Timor oriental (Fretilin) et le Parti démocrate […] Lire la suite

2017

22 juillet 2017
Timor oriental. Victoire électorale de la coalition au pouvoir.

Le Fretilin du Premier ministre Rui Maria de Araújo remporte d’une courte tête les élections législatives avec 29,7 p. 100 des suffrages et 23 sièges sur 65. Le Congrès national pour la reconstruction de Timor de l’ancien Premier ministre Xanana Gusmão perd son rang de première formation représentée au Parlement avec 29,5 p. 100 des voix et 22 élus. Ces deux partis forment une coalition depuis la  […] Lire la suite

20 mars 2017
Timor oriental. Élection de Francisco Guterres à la présidence.

Après deux tentatives aux élections de 2007 et 2012, le candidat du Fretilin (nationaliste, social-démocrate) Francisco Guterres est élu président dès le premier tour avec 57,1 p. 100 des suffrages. Son principal adversaire António da Conceição, candidat du Parti démocratique (centre gauche), obtient 32,5 p. 100 des voix. Le taux de participation est de 71,2 p. 100. […] Lire la suite

2012

7 juillet 2012
Timor oriental. Victoire de la formation du Premier ministre Xanana Gusmão aux élections législatives.

Le 7, le Congrès national pour la reconstruction de Timor du Premier ministre Xanana Gusmão remporte les élections législatives, avec 36,7 p. 100 des suffrages et 30 sièges sur 65. Le Front révolutionnaire pour l'indépendance de Timor oriental (Fretilin) de l'ancien Premier ministre Mari Alkatiri arrive en deuxième position, avec 29,9 p. 100 des voix et 25 élus. Le taux de participation est de 74, […] Lire la suite

16 avril 2012
Timor oriental. Élection de Taur Matan Ruak à la présidence.

Le 16, José Maria de Vasconcelos, dit Taur Matan Ruak, soutenu par le Congrès national pour la reconstruction de Timor, au pouvoir, remporte le second tour de l'élection présidentielle avec 61,2 p. 100 des suffrages. Il était opposé au chef du Fretilin (le parti qui a mené la lutte pour l'indépendance du pays), Francisco Guterres. Le taux de participation est de 73,1 p. 100. La fonction présidenti […] Lire la suite

17 mars 2012
Timor oriental. Élimination du président sortant José Ramos-Horta au premier tour de l'élection présidentielle.

Le 17, le Prix Nobel de la paix José Ramos-Horta, artisan de l'indépendance du pays en 2002 et président depuis mai 2007, est éliminé de l'élection présidentielle à l'issue du premier tour. Il n'obtient que 17,5 p. 100 des suffrages, contre 28,8 p. 100 pour Francisco Guterres, chef du Fretilin (le parti qui a mené la lutte pour l'indépendance du pays), et 25,7 p. 100 pour l'ancien chef de l'armée  […] Lire la suite

2008

11-12 février 2008
Timor oriental. Tentative de coup d'État.

Le 11, le président José Ramos-Horta et le Premier ministre Xanana Gusmao sont les cibles d'attaques simultanées, à Dili. Le premier est grièvement blessé par balles, tandis que le second n'est pas touché. Le commandant mutin Alfredo Reinado, auteur d'une rébellion en mai 2006, est tué dans l'attaque de la résidence du chef de l'État.Le 12, les autorités, qui qualifient ces attaques de tentative d […] Lire la suite

2007

30 juin-8 août 2007
Timor oriental. Élections législatives.

Le Front révolutionnaire du Timor indépendant (Fretilin) de Mari Alkatiri arrive en tête lors des premières élections législatives organisées depuis l'indépendance du pays en mai 2002. Il subit toutefois une sérieuse érosion de son audience par rapport au scrutin d'août 2001, avec 29 p. 100 des suffrages et 21 sièges sur 65. Le Congrès national pour la reconstruction du Timor de l'ancien président […] Lire la suite

9 mai 2007
Timor oriental. Élection de José Ramos-Horta à la présidence de la République.

José Ramos-Horta, l'un des artisans de l'indépendance du territoire en mai 2002, remporte la première élection présidentielle organisée dans le pays, avec 69,2 p. 100 des suffrages. Son adversaire du second tour était le président du Parlement, candidat du Fretilin, Francisco Guterres. Xanana Guzmao, le président sortant, ne se représentait pas.  […] Lire la suite

2006

26 juin 2006
Timor oriental. Départ du Premier ministre et fin de la crise politique.

Mari Alkatiri, Premier ministre depuis la proclamation de l'indépendance en mai 2002, annonce sa démission. Celle-ci était réclamée par une partie de la population et par le président Xanana Gusmao, qui avait mis sa propre démission dans la balance. Le chef de l'État n'a ni le pouvoir de limoger son Premier ministre ni celui de dissoudre le Parlement où la formation de Mari Alkatiri, le Fretilin,  […] Lire la suite

24-31 mai 2006
Timor oriental. Troubles armés.

Le 24, à la suite d'affrontements meurtriers entre mutins et soldats loyalistes, les autorités font appel à l'aide internationale afin de rétablir l'ordre public. En mars, le gouvernement avait limogé quelque six cents gendarmes qui étaient en grève pour protester contre des retards de solde. En avril, une manifestation de soutien aux soldats limogés a dégénéré. Depuis lors, les violences se sont  […] Lire la suite

2002

20 mai 2002
Timor oriental – Indonésie. Proclamation de l'indépendance du Timor oriental.

L'indépendance du territoire, sous administration de l'O.N.U. depuis septembre 1999, est proclamée lors d'une cérémonie à laquelle assistent le président du pays élu en avril, Xanana Gusmao, le secrétaire général de l'O.N.U., la présidente indonésienne, le Premier ministre australien, le chef de l'État et le Premier ministre portugais, ainsi que l'ancien président américain Bill Clinton. À la suit […] Lire la suite

14 avril 2002
Indonésie – Timor oriental. Élection de Xanana Gusmao à la présidence de Timor oriental.

Xanana Gusmao, héros de la lutte d'indépendance, est élu président de Timor oriental, qui doit devenir indépendant le 20 mai, avec 82,7 p. 100 des suffrages. Il était en concurrence, sans réelle opposition, avec Xavier do Amaral qui fut président, de façon éphémère, entre la proclamation unilatérale de l'indépendance, en novembre 1975, et l'invasion du territoire par l'armée indonésienne, le mois  […] Lire la suite

2001

30 août 2001
Indonésie. Élections législatives à Timor oriental.

L'élection de l'Assemblée constituante de Timor oriental se déroule dans le calme, sous l'égide de l'O.N.U., deux ans après le référendum sur l'indépendance qui avait été suivi d'une période de terreur meurtrière orchestrée par l'armée. Le Front révolutionnaire pour l'indépendance de Timor oriental de Xanana Gusmao remporte 57,3 p. 100 des suffrages et obtient 55 sièges sur 88. Il n'atteint pas la […] Lire la suite

1999

20-31 octobre 1999
Indonésie. Progrès vers l'indépendance à Timor oriental.

Le 20, alors que la situation se normalise à Timor oriental, l'Assemblée consultative du peuple prend acte du référendum organisé en août dans le territoire et abroge le décret de 1978 qui érigeait l'ancienne colonie portugaise, annexée par Djakarta en 1976, en province de la République indonésienne.Le 22, Xanana Gusmao, président du Conseil national de la résistance timoraise et chef de la guéril […] Lire la suite

1er-27 septembre 1999
Indonésie. Intervention internationale à Timor oriental.

Le 1er, deux jours après le référendum sur l'avenir de Timor oriental, des miliciens pro-indonésiens (anti-indépendantistes) se livrent à de violentes exactions à Dili, la capitale du territoire, assiégeant notamment la représentation des Nations unies. La police intervient tardivement.Le 4, le secrétaire général de l'O.N.U., Kofi Annan, annonce les résultats du référendum : […] Lire la suite

26-30 août 1999
Indonésie. Consultation sur le futur statut de Timor oriental.

Le 26, quatre jours avant le référendum sur le futur statut de Timor oriental, ancienne colonie portugaise annexée par l'Indonésie en juillet 1976, les milices favorables à cette annexion se livrent à une violente démonstration de force dans la capitale, Dili. Cinq personnes au moins sont tuées. La « consultation » des Timorais, organisée par l'O.N.U., porte sur un projet de large autonomie concéd […] Lire la suite

23 avril-5 mai 1999
Indonésie. Accord relatif à l'autonomie de Timor oriental.

Le 23, l'Indonésie et le Portugal concluent, à New York, dans le cadre des Nations unies, un accord de principe sur l'autonomie de la province de Timor oriental. L'ancienne colonie portugaise, abandonnée en 1975, avait été envahie par l'Indonésie qui l'avait annexée en 1976. Cette annexion n'a jamais été reconnue par la communauté internationale. Les années suivantes, la répression de la résistanc […] Lire la suite

1996

11 octobre 1996
Timor oriental. Le prix Nobel de la paix décerné aux défenseurs de la cause du Timor-Oriental.

Le prix Nobel de la paix est attribué à l'évêque de Dili, capitale du Timor-Oriental, Mgr Carlos Felipe Ximenes Belo, et au principal ambassadeur de la cause indépendantiste timoraise, l'ancien ministre des Affaires étrangères de l'éphémère république du Timor, Jose Ramos-Horta, pour « leur travail en vue d'une résolution juste et pacifique du conflit ». Le comité Nobel rapp […] Lire la suite

1991

12 novembre 1991
Timor oriental – Indonésie. Massacre de militaires indépendantistes par l'armée indonésienne.

À Dili, capitale de Timor oriental, l'armée indonésienne ouvre le feu sur un groupe de trois mille personnes environ, réunies pour une cérémonie religieuse à la mémoire d'un jeune indépendantiste tué le 28 octobre par la police. Le bilan est de dix-neuf à deux cents morts, selon les sources. Le territoire de Timor oriental, sur lequel l'O.N.U. reconnaît toujours la souveraineté portugaise dans l'a […] Lire la suite

— Universalis