12-13 février 1998République démocratique du Congo. Arrestation de l'opposant Étienne Tshisekedi

 

Le 12, l'armée arrête Étienne Tshisekedi, chef de l'Union pour la démocratie et le progrès social et principal opposant au régime du président Laurent-Désiré Kabila. Ancien opposant au président Mobutu Sese Seko, Étienne Tshisekedi ne reconnaît pas le nouveau régime qui a interdit toute activité aux partis politiques. Le 10, il avait rencontré le pasteur Jesse Jackson, l'émissaire américain en Afrique, qui a par ailleurs demandé à Kinshasa de rétablir le débat politique dans le pays et de garantir les droits de l'homme. Plusieurs autres dirigeants politiques sont également emprisonnés.

Le 13, les autorités annoncent qu'Étienne Tshisekedi est sous le coup de « plusieurs chefs d'accusation » et qu'il a fait l'objet d'une mesure administrative d'éloignement dans sa région natale, le Kasaï ; il est ironiquement pressé de se convertir à l'agriculture. Les États-Unis réagissent vivement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-13 février 1998 - République démocratique du Congo. Arrestation de l'opposant Étienne Tshisekedi », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 mai 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-13-fevrier-1998-arrestation-de-l-opposant-etienne-tshisekedi/