11-16 août 1996

Chypre. Incidents meurtriers dans la zone de démarcation

Le 11, des manifestations hostiles à la division de l'île, organisées par des Chypriotes grecs à Dhérynia, se soldent par la mort de l'un d'eux, premier civil à être tué dans de telles circonstances depuis la partition d'août 1974 et la création, au nord d'une zone tampon surveillée par les casques bleus, d'une « République turque » uniquement reconnue par Ankara.

Le 14, à l'issue des obsèques du manifestant tué le 11, un Chypriote grec qui avait lui aussi pénétré dans la zone tampon est tué par un policier chypriote turc qui tire ensuite dans la foule, blessant plusieurs personnes.

Le 16, le second manifestant tué est enterré dans le calme. Ces incidents, les plus graves depuis 1974, relancent, de part et d'autre, les propositions de reprise des négociations inter-communautaires.

— Universalis

Événements précédents