CHYPRE, chronologie contemporaine

 

2018

28 janvier-5 février 2018
Chypre. Élection présidentielle.

Le 28, le président Nicos Anastasiades, candidat du Rassemblement démocrate (conservateur), arrive en tête au premier tour de l’élection présidentielle, avec 35,5 p. 100 des suffrages. Il devance le candidat du Parti progressiste des travailleurs (communiste) Stavros Malas qui recueille 30,2 p. 100 des voix. Nikolas Papadopoulos, candidat du Parti démocrate (centre), obtient 25,7 p. 100 des suffra […] Lire la suite

2016

22 mai 2016
Chypre. Victoire du pouvoir aux élections législatives.

Le Rassemblement démocratique (conservateur) au pouvoir remporte les élections législatives avec 30,7 p. 100 des suffrages et 18 sièges sur 59. Il subit une légère baisse d’audience, tout comme le Parti progressiste des travailleurs (communiste) qui obtient 25,7 p. 100 des voix et 16 élus. Le Parti démocrate (centre droit) obtient 14,5 p. 100 des suffrages et 9 sièges. L’Alliance citoyenne (centre […] Lire la suite

2015

26-27 avril 2015
Chypre. Élection de Mustafa Akinci à la présidence de la République turque de Chypre du Nord.

Le 26, le candidat du Parti de la démocratie commune (centre gauche) Mustafa Akinci remporte, avec 60,5 p. 100 des suffrages, le second tour de l’élection à la présidence de la République turque de Chypre du Nord autoproclamée en 1983 et reconnue par la seule Turquie. Il bat largement le président sortant Dervis Eroglu, candidat du Parti de l’unité nationale (nationaliste), qui obtient 39,5 p. 100 […] Lire la suite

2013

28 juillet 2013
Chypre. Victoire de l'opposition aux élections législatives anticipées de la République turque de Chypre du Nord.

Le 28, lors des élections législatives anticipées dans la République turque de Chypre du Nord – reconnue uniquement par Ankara – le Parti turc républicain (gauche) s'impose, avec 38,5 p. 100 des suffrages et 21 sièges sur 50, devant le Parti de l'unité nationale (droite libérale), au pouvoir, qui remporte 27,1 p. 100 des voix et a 14 élus, et le Parti démocratique (23 p. 100 et 12 élus). Le taux d […] Lire la suite

16-28 mars 2013
Chypre – Union européenne. Difficile adoption d'un plan de sauvetage pour Chypre.

Le 16, l'Eurogroupe convient d'un plan de sauvetage en faveur des banques chypriotes, qui ont perdu 4,5 milliards d'euros dans la restructuration de la dette grecque. Ce plan, sans précédent, prévoit une taxation exceptionnelle de tous les comptes bancaires chypriotes – taxe de 6,75 p. 100 pour les dépôts allant jusqu'à 100 000 euros et de 9,9 p. 100 pour les dépôts supérieurs à ce montant – qui p […] Lire la suite

17-24 février 2013
Chypre. Élection de Nicos Anastasiades à la présidence.

Le 17, le candidat du Rassemblement démocrate (conservateur), l'avocat d'affaires Nicos Anastasiades, soutenu par le Parti démocratique (centriste), arrive largement en tête au premier tour de l'élection présidentielle, avec 45,5 p. 100 des suffrages contre 26,9 p. 100 pour son principal adversaire, le candidat du Parti communiste au pouvoir, Stavros Malas, ministre de la Santé sortant. Le candida […] Lire la suite

2012

1er juillet 2012
Chypre – Union européenne. Présidence du Conseil européen assurée par Chypre.

Le 1er, Chypre, membre de la zone euro depuis 2008, prend pour six mois la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne.  […] Lire la suite

13-30 janvier 2012
Union européenne. Dégradation de la note de neuf États de la zone euro.

Le 13, l'agence de notation Standard & Poor's dégrade la note de neuf États de la zone euro. La France et l'Autriche passent de AAA à AA+; la Slovénie de AA– à A+; l'Espagne de AA– à A; la Slovaquie de A+ à A; Malte de A à A–; l'Italie de A à BBB+; Chypre de BBB à BB+; le Portugal de BBB– à BB.Le 16, l'agence abaisse, en conséquence, la note du Fonds européen de stabilité financière (F.E.S.F.) de  […] Lire la suite

2011

22 mai 2011
Chypre. Maintien au pouvoir de la coalition gouvernementale à l'issue des élections législatives.

Le 22, bien que le parti d'opposition du Rassemblement démocratique Disy remporte les élections, avec 34,3 p. 100 des voix et 20 sièges, la coalition gouvernementale, formée du Parti communiste Akel (19 élus) et du Parti démocratique Diko (9 députés), reste majoritaire au Parlement en totalisant 28 sièges. Le président communiste Demetris Christofias garde donc la confiance des Chypriotes et peut  […] Lire la suite

2010

4-6 juin 2010
Vatican – Chypre. Visite du pape Benoît XVI à Chypre.

Du 4 au 6, Benoît XVI effectue la première visite d'un pape à Chypre depuis la scission de l'île en 1974. Dans ce pays peuplé à 80 p. 100 de Grecs orthodoxes, et alors que les tensions entre les pays de la région, notamment en Terre sainte, sont exacerbées, il appelle à « la restauration d'une communion pleine et visible entre les Églises orientales et occidentales » et au dialogue avec l'islam. B […] Lire la suite

18 avril 2010
Chypre. Élection de Dervis Eroglu à la présidence de la République turque de Chypre du Nord.

Le chef de la droite nationaliste, Dervis Eroglu, Premier ministre de la République turque de Chypre du Nord, reconnue exclusivement par Ankara, remporte l'élection présidentielle dès le premier tour, avec 50,4 p. 100 des suffrages. Il devance le président sortant, le social-démocrate Mehmet Ali Talat, qui obtient 42,9 p. 100 des voix. Le candidat victorieux du Parti de l'unité nationale est favor […] Lire la suite

2009

19 avril 2009
Chypre. Victoire des nationalistes dans la République turque de Chypre du Nord.

À l'issue des élections législatives anticipées organisées dans la partie turque de l'île de Chypre, le Parti de l'unité nationale (nationaliste) obtient 44 p. 100 des suffrages, ce qui lui donne la majorité absolue au Parlement. La formation au pouvoir du président Mehmet Ali Talat, le Parti turc républicain (centre gauche), ne recueille que 29 p. 100 des voix. La victoire des nationalistes dans  […] Lire la suite

2008

3-31 juillet 2008
Chypre – Pays-Bas – Belgique – Espagne – Italie – Union européenne. Ratifications nationales du traité de Lisbonne.

Le 3, à Chypre, le Parlement autorise la ratification du traité de Lisbonne sur la réforme des institutions européennes par 31 voix contre 17.Le 5, aux Pays-Bas, la Chambre des députés fait de même par 111 voix contre 39, suivie par le Sénat le 8.Le 10, la Belgique achève le processus de ratification du traité de Lisbonne après le vote favorable des deux chambres du Parlement fédéral – la Chambre  […] Lire la suite

24 février 2008
Chypre. Élection de Demetris Christofias à la présidence.

Le 24, le candidat communiste Demetris Christofias, président du Parlement, remporte l'élection présidentielle avec 53,4 p. 100 des suffrages. Il était opposé au candidat conservateur Ioannis Kasoulides, soutenu par l'Église orthodoxe chypriote. Le président sortant, Tassos Papadopoulos, tenant d'une ligne nationaliste dure dans la crise chypriote, avait été éliminé dès le premier tour, organisé l […] Lire la suite

1er janvier 2008
Union européenne. Entrée de Chypre et de Malte dans la zone euro.

Malte et Chypre adoptent l'euro, qui est désormais la monnaie unique légale de quinze des vingt-sept États que compte l'Union européenne.  […] Lire la suite

2006

21 mai 2006
Chypre. Victoire du camp présidentiel aux élections législatives.

La coalition gouvernementale remporte les élections législatives. Les résultats confortent le camp des plus fermes opposants à Ankara, partisans du non au référendum d'avril 2004 sur le plan de réunification proposé par l'O.N.U. Le Parti communiste Akel demeure la première formation représentée, avec 18 sièges sur 56 (— 2 par rapport au scrutin de mai 2001), suivi du principal parti d'opposition,  […] Lire la suite

2005

17 avril 2005
Chypre. Élection de Mehmet Ali Talat à la présidence de la République turque de Chypre du Nord.

Le Premier ministre proeuropéen Mehmet Ali Talat, partisan de la réunification de l'île, remporte sans surprise l'élection présidentielle dans la République turque de Chypre du Nord (R.T.C.N.), uniquement reconnue par Ankara. Il obtient, dès le premier tour, 55,6 p. 100 des suffrages contre 22,7 p. 100 pour son rival nationaliste, Dervis Eroglu. Mehmet Ali Talat doit succéder à Rauf Denktash, au p […] Lire la suite

20 février 2005
Chypre. Élections législatives dans la République turque de Chypre du Nord.

Le Parti turc républicain (centre gauche) du Premier ministre sortant Mehmet Ali Talat, favorable à la réunification de l'île, remporte les élections législatives anticipées, qui se tiennent dans la République turque de Chypre du Nord, reconnue uniquement par Ankara. Il obtient 44,4 p. 100 des suffrages et 25 sièges sur 50. Le Parti de l'unité nationale (nationaliste), opposé à la réunification, o […] Lire la suite

2004

1er mai 2004
Union européenne. Naissance de l'Europe des Vingt-Cinq.

Les chefs d'État et de gouvernement des pays de l'Union européenne participent, à Dublin, à la cérémonie marquant l'entrée officielle de dix nouveaux membres dans l'Union: Chypre, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Slovénie. Intervenant au terme d'un processus long de quinze ans, ce cinquième élargissement, sans précédent p […] Lire la suite

7-26 avril 2004
Chypre. Échec du référendum sur la réunification de l'île.

Le 7, le président de la République de Chypre, Tassos Papadopoulos, et celui de la République turque de Chypre du Nord, Rauf Denktash, appellent leurs citoyens à rejeter le projet de réunification de l'île proposé par l'O.N.U., qui doit être soumis à référendum en vue de faire entrer l'ensemble de l'île dans l'Union européenne à la date prévue pour la naissance de l'Europe des Vingt-Cinq, le 1 […] Lire la suite

12-23 janvier 2004
Chypre – Turquie. Relance du plan de l'O.N.U. pour la réunification de l'île.

Le 12, le nouveau Premier ministre de la République turque de Chypre du Nord, uniquement reconnue par Ankara, Mehmet Ali Talat, chef du Parti turc républicain favorable à la réunification de l'île, forme un gouvernement de « réconciliation sociale » avec le Parti démocrate de Serdar Denktash – le fils du président chypriote turc Rauf Denktash –, qui est opposé au plan de paix de l'O.N.U. Les deux  […] Lire la suite

2003

14 décembre 2003
Chypre. Pas de majorité à l'issue des élections législatives dans la partie turque.

Les élections législatives dans la « République turque de Chypre du Nord » – reconnue seulement par la Turquie – aboutissent à un partage égal des 50 sièges du Parlement entre les formations favorables au président Rauf Denktash et au statu quo territorial et institutionnel, et les formations d'opposition favorables à la réunification de l'île et à l'adhésion à l'Union européenne. […] Lire la suite

16 avril-1er mai 2003
Chypre. Ouverture de la « ligne verte ».

Le 16, le gouvernement grec de l'île signe, à Athènes, le traité d'adhésion de Chypre à l'Union européenne. Les efforts de l'O.N.U. pour parvenir à un règlement de la question chypriote, avant la signature de l'adhésion de son secteur grec à l'Union, ont échoué en mars. Une grande partie de la population turque de l'île en rejette la responsabilité sur ses dirigeants, notamment sur le président Ra […] Lire la suite

16 avril 2003
Union européenne. Signature du traité d'adhésion des dix nouveaux membres.

Les chefs d'État et de gouvernement des Quinze, réunis à Athènes, signent le traité d'adhésion à l'Union européenne de l'Estonie, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Hongrie, de la Pologne, de la République tchèque, de la Slovaquie, de la Slovénie, de Chypre et de Malte. Décidées au sommet de Copenhague en décembre 2002, ces adhésions seront effectives le 1er mai 2004. Les […] Lire la suite

16 février-11 mars 2003
Chypre. Élection du candidat de l'opposition Tassos Papadopoulos à la présidence.

Le 16, le candidat de l'opposition de centre droit Tassos Papadopoulos remporte l'élection présidentielle dès le premier tour, avec 51,5 p. 100 des suffrages. Le président sortant Glafcos Cléridès, gêné par la candidature d'un autre membre de son parti, Alekos Markidès, n'obtient que 38,8 p. 100 des voix. Tassos Papadopoulos se dit favorable à la réunification de l'île.Le 27, à l'issue d'une ultim […] Lire la suite

2-14 janvier 2003
Chypre. Divisions dans les deux parties de l'île.

Le 2, Recep Tayyip Erdogan, chef du Parti de la justice et du développement au pouvoir en Turquie, rompant avec la position traditionnelle d'Ankara, dénonce l'attitude du dirigeant de la partie turque de Chypre, Rauf Denktash, qui refuse le plan proposé en novembre 2002 par l'O.N.U. comme base des négociations en vue de la réunification de l'île.Le 4, l'annonce de la candidature d'Alekos Markidès  […] Lire la suite

2002

11-18 novembre 2002
Chypre. Projet de règlement institutionnel de la question chypriote.

Le 11, le secrétaire général de l'O.N.U., Kofi Annan, présente au Conseil de sécurité son plan de règlement institutionnel de la question chypriote. Depuis juillet 1974, les forces turques occupent une partie de l'île où une République turque du Nord de Chypre, non reconnue par la communauté internationale, a été instituée en novembre 1983. Les discussions ont repris en décembre 2001 sous l'égide  […] Lire la suite

1998

15 février 1998
Chypre. Réélection du président Glafcos Cléridès.

Les habitants de la partie grecque de l'île réélisent, au second tour, Glafcos Cléridès à la tête de l'État pour un second mandat de cinq ans, par 50,8 p. 100 des suffrages. Le président conservateur était opposé à George Iacovou, ancien ministre, qui était soutenu par le Parti progressiste des travailleurs (communiste) et le Parti démocratique. Les deux hommes avaient largement distancé les autre […] Lire la suite

1996

11-16 août 1996
Chypre. Incidents meurtriers dans la zone de démarcation.

Le 11, des manifestations hostiles à la division de l'île, organisées par des Chypriotes grecs à Dhérynia, se soldent par la mort de l'un d'eux, premier civil à être tué dans de telles circonstances depuis la partition d'août 1974 et la création, au nord d'une zone tampon surveillée par les casques bleus, d'une « République turque » uniquement reconnue par Ankara.Le 14, à l'issue des obsèques du m […] Lire la suite

1993

7-28 février 1993
Chypre. Élection de Glafcos Cléridès à la présidence de la République.

Le 7, le président sortant Georges Vassiliou, candidat indépendant soutenu par le puissant Parti communiste, arrive en tête au premier tour de l'élection présidentielle, avec 44,15 p. 100 des voix. Ses deux principaux adversaires sont Glafcos Cléridès, président du Rassemblement démocratique (droite), qui recueille 36,74 p. 100 des suffrages, et Paschalis Pascalidès, candidat du Front des forces c […] Lire la suite

1991

19 mai 1991
Chypre. Élections législatives.

Les quatre cent mille électeurs de la république de Chypre (partie grecque de l'île) se rendent aux urnes pour élire les cinquante-six députés de leur Parlement monocaméral. Le Rassemblement démocratique (D.I.S.Y., conservateur) renforce, sans surprise, sa position de premier parti du pays en obtenant, avec 35,8 p. 100 des voix (+ 2,3 p. 100), vingt sièges (+ 1). Le Parti communiste (A.K.E.L.), en […] Lire la suite

1990

4-16 juillet 1990
C.E.E. – Chypre – Malte. Demande d'adhésion de Chypre et de Malte à la C.E.E.

Le 4, George Iacovou, ministre chypriote des Affaires étrangères, dépose officiellement à Bruxelles la demande d'adhésion de son pays à la Communauté européenne. L'Autriche et la Turquie ont déjà fait de même, tout en sachant que les projets d'Union européenne l'emportent désormais sur un éventuel élargissement.Le 16, c'est au tour de Malte de déposer sa demande d'adhésion, le gouvernement d'Edwar […] Lire la suite

22 avril 1990
Chypre. Réélection de Rauf Denktash à la présidence de la République turque de Chypre du Nord.

Les cent un mille électeurs inscrits de la « République turque de Chypre du Nord » (R.T.C.N.), reconnue uniquement par Ankara, réélisent à la présidence Rauf Denktash, soixante-six ans, qui obtient 66,70 p. 100 des voix. En battant largement Ismaïl Bozkurt, son principal rival soutenu par le Parti de la lutte démocratique (gauche), qui recueille 32,05 p. 100 des voix, le chef du Parti de l'unité n […] Lire la suite

1988

24-30 août 1988
Chypre. Rencontre intercommunautaire sous l'égide de l'O.N.U.

Le 24, Georges Vassiliou, président de la République de Chypre et Rauf Denktash, chef de la communauté chypriote turque, se réunissent à Genève avec Javier Perez de Cuellar, secrétaire général des Nations unies, qui les a invités. Destinée à tenter de trouver une solution au problème de la division de l'île depuis 1974, cette rencontre intercommunautaire est la première depuis janvier 1985, date à […] Lire la suite

14-21 février 1988
Chypre. Élection de Georges Vassiliou à la présidence de la République

Le 14, les 366 000 électeurs chypriotes doivent (le vote étant obligatoire) choisir, pour le premier tour de l'élection présidentielle, entre quatre candidats : le président sortant, Spyros Kyprianou (Parti démocratique D.I.K.O., centre droit), qui brigue son troisième mandat depuis 1977, mais qui a perdu le soutien du Parti communiste (A.K.E.L.), au profit de Georges Vassiliou, candidat indépenda […] Lire la suite

1985

8 décembre 1985
Chypre. Victoire du parti du président Spyros Kyprianou aux élections anticipées

Les 356 000 électeurs appartenant à la communauté grecque de Chypre sont appelés à élire les cinquante-six députés de la Chambre des représentants. Celle-ci avait été dissoute, le 1er novembre, à la suite d'un désaccord survenu entre le président de la République, Spyros Kyprianou, et les deux principaux partis d'opposition, le Parti communiste (A.K.E.L.) et le Rassemblement […] Lire la suite

9-23 juin 1985
Chypre. Réélection de Rauf Denktash à la présidence de la République turque du Nord

Le 9, Rauf Denktash, président sortant de la « République turque de Chypre du Nord », qu'il a lui-même proclamée le 15 novembre 1983 et qui n'a été reconnue que par la Turquie, est réélu président avec une majorité de plus de 70 p. 100 des voix. Cinq autres candidats, deux de gauche et trois indépendants, se présentaient contre lui.Le 23, les élections législatives, si elles consacrent la place du […] Lire la suite

17-26 janvier 1985
Chypre. Échec des négociations en vue de la réunification

Le 17, le président de la République de Chypre, Spyros Kyprianou, et le chef de la communauté turque de l'île, Rauf Denktash, se rencontrent, à New York, sous l'égide du secrétaire général des Nations unies, Javier Perez de Cuellar, en vue de l'adoption d'un plan de réunification prévoyant un retour au système fédéral. Il s'agit de la troisième rencontre de ce type après l'invasion et l'occupation […] Lire la suite

1983

15-24 novembre 1983
Chypre. Proclamation d'une « République turque » dans le nord de l'île

Le 15, l'Assemblée chypriote turque proclame, à l'unanimité, la création d'un État chypriote turc indépendant, sous le nom de « République turque du nord de Chypre ». Aussitôt reconnue par Ankara, la création de ce nouvel État, dont Rauf Denktash, chef de la communauté turque chypriote, prend la tête, provoque l'indignation de la Grèce, qui saisit le Conseil de sécurité de l'O.N.U., et celle de Sp […] Lire la suite

13 mai 1983
Chypre. Adoption d'une nouvelle résolution à l'O.N.U.

L'Assemblée générale des Nations unies vote, par 103 voix contre 5 et 20 abstentions, une résolution demandant le « retrait immédiat de toutes les forces d'occupation turques ». Javier Perez de Cuellar, secrétaire général de l'O.N.U., est chargé d'une mission afin que s'engagent « des négociations constructives, visant à obtenir des résultats », entre les deux communautés chypriotes. […] Lire la suite

13 février 1983
Chypre. Réélection du président Spyros Kyprianou

La communauté grecque chypriote est appelée à élire le président de la République, pour la troisième fois depuis l'accession de l'île à l'indépendance. Trois candidats sont en présence : le président sortant, Spyros Kyprianou (Parti démocratique, soutenu par les communistes), Glafkos Cléridès (Rassemblement démocratique, droite) et Vassos Lyssaridès (parti socialiste E.D.E.K., appuyé par le Front  […] Lire la suite

1982

27 février-1er mars 1982
Grèce – Chypre. Visite du Premier ministre Andréas Papandréou à Chypre

Le 27 février, Andréas Papandréou se rend à Chypre pour une visite officielle de trois jours. C'est la première fois, depuis l'indépendance de l'île en 1960, qu'un chef de gouvernement grec se rend à Nicosie. Accueilli avec enthousiasme par la communauté grecque, Andréas Papandréou dénonce fermement l'invasion et l'occupation turques dans l'île et appelle les alliés de la Grèce à contenir l'« expa […] Lire la suite

1981

24 mai 1981
Chypre. Élections législatives

Le 24, les électeurs de la zone grecque de Chypre renouvellent les 35 sièges de leur Assemblée nationale. Ce sont les premières élections depuis la mort de l'archevêque Makarios en 1977. Alors que le Parti démocratique gouvernemental (D.I.K.O.) de Spyros Kyprianou n'obtient plus que 8 sièges (-13), on assiste à une polarisation droite-gauche. Le Parti communiste (A.K.E.L.) et le Rassemblement démo […] Lire la suite

— Universalis