11-13 octobre 1984France. Voyage du président François Mitterrand en Aquitaine

 

Du 11 au 13, François Mitterrand effectue en Aquitaine son huitième voyage en province.

Le 11, après une visite à Périgueux, où il est reçu par le maire R.P.R. Yves Guéna, le chef de l'État se rend à Bergerac, Agen, Marmande et Libourne. Faisant à Agen une allusion voilée au débat politique qui se poursuit à propos d'une éventuelle cohabitation avec un Premier ministre de l'opposition après les législatives de 1986, il déclare : « Les Français ont le temps de réfléchir. Ils ne paraissent pas ravis par le film auquel ils assistent aujourd'hui [...]. Quant à l'autre film, ils l'ont déjà vu. Il n'était pas fameux. » Le soir, à Bordeaux, il est accueilli à l'Hôtel de Ville par le maire Jacques Chaban-Delmas.

Le 12, après avoir visité un quartier périphérique de Pau qui doit bénéficier d'une rénovation dans le cadre de l'opération « Banlieue 89 », François Mitterrand arrive à Bayonne. Étape la plus délicate de ce voyage, Bayonne est encore sous le coup de la récente extradition des militants autonomistes basques. Un important dispositif policier a été mis en place pour parer à toute manifestation. Abordant le problème basque, le président réaffirme la vocation de la France à être une terre d'asile mais ajoute qu'il « ne laissera pas déchirer le tissu de la France » et n'acceptera pas que « le crime puisse avoir la France pour complice ».

Le 13, le chef de l'État termine son voyage à Mont-de-Marsan : devant plusieurs milliers de personnes, il lance un appel au rassemblement « pour faire reculer la crise ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-13 octobre 1984 - France. Voyage du président François Mitterrand en Aquitaine », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-13-octobre-1984-voyage-du-president-francois-mitterrand-en-aquitaine/