10-28 juin 1996Royaume-Uni. Ouverture des négociations de paix en Ulster et intransigeance de l'I.R.A.

 

Le 10, les Premiers ministres britanniques et irlandais, John Major et John Bruton, inaugurent, à Belfast, les pourparlers de paix en Ulster qui doivent se dérouler sous la présidence de l'ancien sénateur américain George Mitchell – les délégués aux négociations ont été élus en mai. Les représentants du Sinn Fein, l'aile politique de l'Armée républicaine irlandaise (I.R.A.), ne sont pas invités à participer aux pourparlers en raison du refus de l'I.R.A. de rétablir la trêve rompue en février.

Le 15, un attentat au camion piégé perpétré par l'I.R.A. à Manchester, où se déroule le Championnat d'Europe de football, fait plus de deux cents blessés. Gerry Adams, chef du Sinn Fein, refuse de condamner l'attentat qui est le septième depuis février. Toutefois, Londres comme Dublin décident de maintenir leurs contacts avec le Sinn Fein tout en demandant à celui-ci des preuves de son engagement en faveur de la paix.

Le 28, l'I.R.A. commet un nouvel attentat au mortier contre une caserne britannique en Allemagne, qui ne fait pas de victimes.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10-28 juin 1996 - Royaume-Uni. Ouverture des négociations de paix en Ulster et intransigeance de l'I.R.A. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-28-juin-1996-ouverture-des-negociations-de-paix-en-ulster-et-intransigeance-de-l-i-r-a/