ZOG Ier (1895-1961) roi d'Albanie (1928-1939)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ahmad Zogou appartient à une famille de notables et reçoit une formation d'officier turc à Monastir, puis à Constantinople. En 1914, il est partisan de l'indépendance et soutient le prince de Wied ; après avoir combattu aux côtés des Autrichiens de 1914 à 1918, il devient ministre de l'Intérieur en 1920 et déjoue les ambitions yougoslaves. Président du Conseil en 1922, il démissionne en 1924, se réfugie en Yougoslavie mais il revient en force et se fait élire président de la République le 1er février 1925. Il signe en 1926 un pacte d'amitié et de sécurité avec l'Italie. En 1927, un second traité est signé entre l'Albanie et l'Italie. Proclamé roi en 1928, il prend le nom de Zog Ier, et son prénom jugé trop musulman est supprimé ; il épouse dix ans plus tard une Hongroise, Géraldine Apponyi. Le 7 avril 1939, les troupes de Mussolini envahissent l'Albanie et, le 8 avril, le pays est placé sous protectorat italien. L'agression italienne oblige Zog Ier à fuir en Grèce, puis en France et en Grande-Bretagne. Bien qu'il ait soutenu la résistance nationale, Enver Hodja ne lui permet pas de revenir et il meurt en exil en France.

Le roi Zog

Le roi Zog

photographie

Ahmad Zogou (1895-1961), élu président de la République albanaise en 1925. Il obtient une révision de la Constitution et devient Zog Ier , roi des Albanais, en 1928. Il le restera jusqu'en 1939. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Jean BÉRENGER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  ZOG I er (1895-1961) roi d'Albanie (1928-1939)  » est également traité dans :

ALBANIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie AUTISSIER, 
  • Odile DANIEL, 
  • Christian GUT
  •  • 22 079 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les débuts de l'indépendance (1912-1924) »  : […] Ce gouvernement, qui n'était guère obéi que dans une région allant de Vlora à Fier, Lushnja, Berat et Gjirokastër, resta neutre dans la guerre balkanique, mais la conférence de Londres, qui eut à la terminer, fut également saisie du problème albanais. Après avoir pensé à une Albanie autonome sous la suzeraineté turque, elle décida, le 29 juillet 1913, la création d'un État indépendant neutre, plac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albanie/#i_21512

Pour citer l’article

Jean BÉRENGER, « ZOG Ier (1895-1961) - roi d'Albanie (1928-1939) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zog-ier/