SHALEV ZERUYA (1959- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poétesse et romancière née le 13 mai 1959 au Kibbutz Kinneret (Israël), Zeruya Shalev appartient à une famille de lettrés. Son père, Mordekhaï Shalev, est un penseur et critique littéraire. Son oncle était le poète et écrivain Yitzhak Shalev, lui-même père de l’écrivain Meir Shalev, et son frère, Aner, est également écrivain. Zeruya Shalev fait des études de langue et littérature biblique à l’université hébraïque de Jérusalem et travaille tout d’abord comme lectrice et éditrice dans une maison d’édition. C’est à l’âge de dix-sept ans qu’elle publie son premier poème dans le supplément littéraire du journal Haaretz. En 1988 paraît un recueil de poésie, Une bonne cible pour les francs-tireurs. On y trouve en germe la poétique et les thématiques caractéristiques de l’œuvre à venir : une narratrice fragile qui vit dans un monde cauchemardesque, des textes qui oscillent entre hallucination et réalité, entre le personnage de l’amant et celui du père.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : maître de conférences habilitée en littérature hébraïque moderne et contemporaine à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Michèle TAUBER, « SHALEV ZERUYA (1959- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zeruya-shalev/