YEHOSHUA (A. B.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ashkénazes et Sépharades

Avec Voyage vers l’an mil (1997), qui relate une rencontre entre des Juifs d’Afrique du Nord et des Juifs ashkénazes à l’approche de l’an mil, l’écrivain traite de nouveau de problèmes brûlants tels que le nationalisme, la religion et le communautarisme. Ce roman a donné lieu à la publication du volume Essais sur la fin du millénaire (1999). Il a également inspiré à Yosef Bardnaashvili un opéra, créé en 2005, dont A. B. Yehoshua a écrit le livret.

Dans les romans suivants, l’écrivain reste fidèle à l’expérimentation formelle au service d’une intrigue individuelle et nationale douloureuse. Dans La Mariée libérée (2001), Le Directeur des ressources humaines (2004), Un feu amical (2007), les protagonistes arpentent continents et pays, Israël compris. De même que, dans Monsieur Mani, la plupart des personnages arrivent de Pologne en terre d’Israël et retournent en Pologne comme ils sont venus, les immenses espaces de l’ex-URSS deviennent la toile de fond du voyage des héros du Directeur des ressources humaines, tandis que le continent africain tient lieu de décor pour un duo entre mari et femme dans Un feu amical. Mais au-delà des espaces géographiques que toute l’œuvre recouvre, la centralité de Jérusalem transparaît presque dans tous les romans. Si A. B. Yehoshua est un incontestable novateur, il est également un écrivain qui ne se départit jamais des fondements caractéristiques de son écriture. Il est passé du surréalisme au réalisme, de la nouvelle brève et longue au roman, de l’individu qui agit seul dans un espace aliéné au groupe de personnes liées à une famille et à un pays, d’un style élevé à une langue plus souple. En tant qu’écrivain attentif aux changements qui touchent la société israélienne, il a aussi introduit dans son œuvre le thème des Juifs orientaux. D’autres phénomènes sociaux et nationaux marginaux apparaissent, tels que l’engouement de la jeunesse pour les voyages en Extrême-Orient, l’Intifada, le rapport ambivalent aux Arabes, à l’occupation de la Judée-Samarie, aux travailleurs étra [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences habilitée en littérature hébraïque moderne et contemporaine à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Michèle TAUBER, « YEHOSHUA (A. B.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/yehoshua-a-b/