DARD XWĀJA MĪR (1721-1785)

Poète et musicien, Khwaja Mir, dont le pseudonyme Dard signifie douleur, appartenait à une famille de mystiques. Il passa sa vie dans la retraite sans quitter Delhi, en dépit du sac et des massacres qui s'y produisirent de son temps. Il était un musicien réputé, écrivit d'importants ouvrages sur le soufisme et fut le plus grand poète mystique de langue ourdoue. Il a composé un petit nombre de poèmes, qui sont tous d'une très haute qualité.

Si je ne Te voyais ici dans toute Ta Majesté / Qu'importerait que je puisse ou non voir ce monde / Dans toutes les formes que Tu revêts, Tu demeures unique / Je n'ai trouvé nul autre comparable à Toi. / Douleur, souffrance, chagrin, peine, blâmes / Tous je les ai connus par amour, par passion pour Toi. / J'étais moi-même le voile sur le visage du Bien-Aimé / Mais quand je vis, il n'y avait plus de voile en moi et Toi. / Nuit et jour, ô Dard ! je recherche Celui / Que personne en ce monde ne trouva ni ne vit.

Tant que je vivrai / Je serai en quête de Toi ! / Tant que durera ma vie / Ce sera ma prière. Dieu seul connaît la fin / Qui m'est réservée : / Le Bien-Aimé plein de fureur / Et moi plein d'impatience. / A ton cœur seul, Amour, / aspire mon âme ; / Tout ce que je souhaite, / Bien-Aimé, est ton seul désir. / Où donc mon cœur, ô Dard / A-t-il jeté les yeux ? / Dans tout ce que j'aperçois / Je ne vois que Toi seul.

—  Eva de VITRAY-MEYEROVITCH

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DARD XWAJA MIR (1721-1785)  » est également traité dans :

URDŪ ou OURDOU LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Denis MATRINGE
  •  • 2 719 mots

Dans le chapitre « La littérature urdū »  : […] Tout d'abord dédaigné par l'élite musulmane de l'Inde du Nord dont le persan était la langue de culture et d'administration, c'est, comme il a été dit, à la cour des royaumes de Bijapur et de Golconde fondés dans le Deccan, après l'effondrement du sultanat de Delhi, que l'urdū connut sa première utilisation littéraire. De la fin du xvi e à la fin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urdu-ourdou/#i_23094

Pour citer l’article

Eva de VITRAY-MEYEROVITCH, « DARD XWĀJA MĪR - (1721-1785) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/xwaja-mir-dard/