TYUS WYOMIA (1945- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Athlète américaine. Spécialiste du sprint, Wyomia Tyus, détentrice du record du monde du 100 mètres en 1964-1965 et de 1968 à 1972, fut la première athlète, hommes et femmes confondus, à remporter deux titres olympiques consécutifs dans l'épreuve reine des Jeux.

Wyomia Tyus naît le 29 août 1945 à Griffin, dans l'État de Georgie. Dès son adolescence et pendant ses études à l'université d'État du Tennessee (dont elle sera diplômée en 1967), elle fait preuve de qualités athlétiques remarquables. La jeune Wyomia dispute ses premiers jeux Olympiques en 1964, à Tōkyō, où elle décroche à dix-neuf ans la médaille d'or du 100 mètres, établissant (en qualification) un nouveau record olympique (11,2 s, record du monde égalé). En finale, elle s'impose en 11,4 s, devant sa compatriote et rivale Edith McGuire (11,6 s). Elle est aussi médaillée d'argent du relais 4 fois 100 mètres. La même année, elle avait remporté le 100 mètres du Championnat de l'Amateur Athletic Union (A.A.U.). En 1965 et en 1966, elle gagne le 100 yards du Championnat de l'A.A.U. En salle, elle remporte trois années consécutivement (1965, 1966, 1967) le 60 yards du Championnat de l'A.A.U. Le 31 juillet 1965, elle égale le record du monde du 100 mètres (11,1 s) établi quelques jours auparavant par la Polonaise Irena Szewinska-Kirszenstein.

Lors des jeux Olympiques de Mexico en 1968, Wyomia Tyus remporte de nouveau le 100 mètres. Elle bat le record du monde en finale (11,0 s) et devance sa compatriote Barbara Ferrell (11,1 s) et Irena Szewinska-Kirszenstein (11,1 s). Le chronométrage électronique indiquait 11,08 secondes : ce record du monde ne sera amélioré qu'en 1972 par l'Allemande de l'Est Renate Stecher (11,07 s). À Mexico, Wyomia Tyus ne se classe que sixième du 200 mètres, mais, lancée par Barbara Ferrell, Margaret Bailes et Mildred Netter, elle s'adjuge une troisième médaille d'or olympique en remportant le relais 4 fois 100 mètres (42,8 s, record du monde). Elle continue de réaliser de bonnes performances sur 100 mètres jusqu'en 1972. Passée professionnelle l'année suivante, elle commentera par la suite les épreuves sportives pour la télévision.

Wyomia Tyus

Wyomia Tyus

photographie

Les larmes de Wyomia Tyus (États-Unis), médaillée d'or sur 100 mètres comme elle le fut en 1964 à Tōkyō, se mêlent à la pluie d'orage sur le podium, à Mexico en 1968. Entre émotions sportives et orages de toute nature, les Jeux de Mexico demeurent l'un des moments forts de l'histoire... 

Crédits : R. Press/ Popperfoto/ Getty

Afficher

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« TYUS WYOMIA (1945- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wyomia-tyus/