MORRIS WRIGHT (1910-1998)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Romancier, nouvelliste, critique littéraire et photographe américain, né le 6 janvier 1910 à Central City, dans le Nebraska, mort le 25 avril 1998 à Mill Valley, en Californie.

Né d'une mère qui meurt peu après sa naissance et d'un père quasi absent, Wright Marion Morris grandit dans le Nebraska. Dans sa jeunesse, il voyage à travers les États-Unis et l'Europe, où il s'éprend de littérature. Rentré au pays peu avant la Seconde Guerre mondiale, il commence à s'adonner tant à la photographie qu'à l'écriture, expérimentant dans ses deux domaines. Il combine ces formes d'expression dans des ouvrages tels que The Inhabitants (1946), où ses commentaires sur l'écrivain Henry David Thoreau accompagnent des photographies de constructions typiques reflétant l'histoire des États-Unis.

À la suite de ses pérégrinations à travers les États-Unis dans les années 1920-1930, Wright Morris écrit son premier roman, My Uncle Dudley (1942), qui raconte le périple d'un groupe de personnes sillonnant le pays en voiture. Ce livre est suivi par dix-neuf autres, parmi lesquels The Works of Love (1951), The Field of Vision (1956), Ceremony in Lone Tree (1960, La Dernière Fête), Earthly Delights, Unearthly Adornments (1978), Plains Song (1980). Mémoires de jeunesse rédigés lors de son voyage à travers l'Europe, Solo : An American Dreamer in Europe (1983) est l'un de ses ouvrages les plus connus. Collected Stories : 1948–1986 (1986) rassemble certaines nouvelles de Morris tandis que son autobiographie paraît sous le titre Writing My Life : An Autobiography (1993). Les prairies du Middle West, où il grandit, sont au cœur de son œuvre. Wright Morris tente d'y retrouver cette Amérique perdue, exprimant les frustrations de la vie moderne. Observateur perspicace de l'Amérique profonde, il explore allusivement les comportements des individus sous de multiples angles, dont il rend compte avec force détails, nous livrant ainsi les vies ratées de ses contemporains des bourgades du Middle West, que n'épargnent ni sa causticité ni son ironie subtile. Le Middle West rural est également l'objet de plusieurs ouvrages de photographies. Critique littéraire, il est enfin l'auteur d'une série d'essais.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MORRIS WRIGHT - (1910-1998) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wright-morris/