OGBURN WILLIAM FIELDING (1886-1959)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ancien chairman du département de sociologie de l'université de Chicago, W. F. Ogburn a consacré sa vie à la recherche empirique quantitative. Il est généralement regardé comme l'un de ceux qui ont le plus contribué à faire de la sociologie une science rigoureuse. Il a donné notamment une grande impulsion à l'emploi des statistiques dans les sciences sociales et fut parmi les premiers à appliquer l'analyse multivariée à divers problèmes sociaux, économiques ou politiques. Ses ouvrages empiriques les plus connus sont American Marriage and Family Relationship (en collaboration avec Groves, 1928), Social Characteristics of Cities (1937), The Social Effects of Aviation (1946) et Technology and the Changing Family (1953).

La sociologie empirique et quantitative d'Ogburn ne porte pas sur un domaine particulier, mais elle s'attache, à travers des domaines variés, à l'étude d'un problème fondamental, celui du changement social. C'est pourquoi, avant ses recherches empiriques spécialisées, Ogburn publia un ouvrage théorique, Social Change, with Respect to Culture and Original Nature (1922), dans lequel il soulignait l'influence sociale, et plus spécialement le rôle de l'invention.

—  Daniel DERIVRY

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Daniel DERIVRY, « OGBURN WILLIAM FIELDING - (1886-1959) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/william-fielding-ogburn/