SCHIMPER WILHELM PHILIPP (1808-1880)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Dossenheim (Bas-Rhin), Wilhelm Philipp Schimper étudia d'abord la théologie protestante, puis se tourna vers les sciences naturelles. Nommé auxiliaire au musée d'Histoire naturelle de Strasbourg, en 1835, conservateur en 1838 et directeur en 1839, il opta pour la nationalité allemande et fut professeur de géologie et de minéralogie à l'université de Strasbourg.

À la suite d'une thèse de doctorat intitulée Recherches anatomiques et morphologiques sur les mousses (Strasbourg, 1849), il devint l'un des fondateurs de la bryologie en Europe occidentale avec ses grands ouvrages : Bryologia europaea (Stuttgart, 1836-1855), avec un supplément, Musci europaei novi (Stuttgart, 1864-1866) ; Stirpes normales bryologiae europaeae (Strasbourg, 1844-1856) ; Mémoire pour servir à l'histoire naturelle des Sphagnum (Paris, 1854) ; Synopsis muscorum europaeorum (Stuttgart, 1860, 2e éd. 1876).

Il s'intéressa aussi à la paléontologie végétale dont il fut, en publiant son Traité de paléontologie végétale (Paris, 1869-1874), l'un des auteurs les plus remarquables.

Schimper est mort à Strasbourg en 1880.

—  Monique DESHAIRES

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Monique DESHAIRES, « SCHIMPER WILHELM PHILIPP - (1808-1880) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-philipp-schimper/