Whiskey in the Jar, THIN LIZZY

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Thin Lizzy est le nom d'un personnage de comics et le surnom de la Ford T. Il s'agit également d'un groupe irlandais de rock qui commence sa carrière au début des années 1970 et dont la figure marquante est le chanteur, bassiste et compositeur Phil Lynott. Après des débuts difficiles, la formation obtiendra enfin un succès en 1973 avec cette chanson, Whiskey in the Jar, adaptation d'une gigue traditionnelle irlandaise (qui ne doit pas être confondue avec la chanson à boire écossaise du même nom).

Afin d'insuffler une vigueur nouvelle à sa musique, le leader mulâtre – la mère de Phil Lynott est une Irlandaise, son père un Brésilien noir – engage en 1974 deux jeunes guitaristes, Scott Gorham et Brian Robertson, et embrasse résolument la cause du hard rock en 1975 avec l'album Fighting. La notoriété du groupe grandit en Europe et aux États-Unis, malgré les abus en tout genre – alcool, drogues – de son chanteur et le peu d'enthousiasme de la critique rock, guère sensibilisée au hard rock et au heavy metal. La popularité de la formation culmine avec l'album Live and Dangerous (1978), qui témoigne de l'emprise que le groupe exerce sur son public. L'arrivée du punk isole Thin Lizzy, bien que Phil Lynott, avec son goût pour les guitares hurlantes, le nihilisme et la littérature irlandaise, tente de se raccrocher à cette vague sans vraiment y parvenir. Après une ultime tournée en 1983, Thin Lizzy disparaît. Phil Lynott, l'auteur et compositeur qui a su si bien décrire le quotidien des classes moyennes et défavorisées, meurt le 3 janvier 1986.

Whiskey in the Jar présente un exemple du cocktail d'influences original qui constitue la musique de Thin Lizzy: racines blues – avec la voix éraillée de Phil Lynott – et influences folk – avec la guitare rythmique à cordes de métal et la mélodie du chant doublée par la guitare. L'attirance pour la musique heavy est déjà sensible dans ce middle rock aux racines celtiques que n'aurait pas renié Dire Straits, par le son gras des guitares et la frappe lourde du batteur Brian Downey. Whiskey in the Jar figure dans la bande originale du film de Lars von Trier Breaking the Waves; signe de filiation, il sera repris par le groupe de heavy metal Metallica.

—  Eugène LLEDO

Écrit par :

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « Whiskey in the Jar, THIN LIZZY », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/whiskey-in-the-jar-thin-lizzy/