SWIERZY WALDEMAR (1931- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en 1931 à Katowice, en Pologne, Waldemar Swierzy suit des études d'art graphique dans sa ville natale où se trouve la section graphique dépendant de l'université de Cracovie. Après avoir obtenu son diplôme (1952), il se rend à Varsovie, où il travaille comme professeur, décorateur de théâtre, illustrateur et affichiste (essentiellement des affiches de cirque). Il s'y montre particulièrement habile à exprimer, à travers l'image des animaux dressés, les « couleurs » de l'affectivité. Ce thème lui permet également de créer des compositions qui sont souvent des défis aux lois de l'équilibre et de la pesanteur. Le cirque de Waldemar Swierzy restitue l'innocence grâce à une virtuosité graphique exceptionnelle mise au service de la sensibilité.

Pendant les années 1960, il s'intéresse au pop art américain, non pour l'imiter ni pour recourir à l'esthétique de la bande dessinée, mais pour utiliser de manière plus délibérée les ressources de l'imagerie populaire, de la peinture traditionnelle, de la gravure – moins d'ailleurs pour se livrer à une imitation formelle que pour utiliser le type d'expression correspondant au sujet à traiter. Autant il sait se montrer « imagier » dans les affiches de cirque, autant il se montre d'un impressionnisme, d'un tachisme subtils dans les portraits qu'il réalise : celui du dramaturge Tadeusz Rosewicz traite à l'aide d'une multitude de traits jetés de manière apparemment hasardeuse, mais qui s'organisent en profondeur pour modeler le visage avec précision, tout en donnant une impression d'inachèvement, de présence et d'éloignement ; celui de l'écrivain et peintre Witkiewicz, « brouillé » comme une image de télévision en cours de constitution. Dans ces deux portraits, Waldemar Swierzy reste en deçà de l'image comme pour sauver le modèle de toute cristallisation. Dans ses portraits de musiciens de jazz – ceux de Louis Armstrong (1980), Count Basie (1985), John Coltrane (1988), Thelonious Monk (1989) ou Stevie Wonder (1992), en particulier –, il saisit la personnalité du musicien et souligne l'importance de la musique qu'il interprète : Arms [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marc THIVOLET, « SWIERZY WALDEMAR (1931- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/waldemar-swierzy/