VIRCHOW : NOTION DE PATHOLOGIE CELLULAIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rudolph Ludwig Carl Virchow (1821-1902), médecin d'origine poméranienne, eut une activité médicale scientifique et politique étonnante et foisonnante, quelque peu masquée par l'ouvrage célèbre Die Cellular-Pathologie qu'il publia en 1858 et qui fonde la pathologie cellulaire. Virchow y énonce d'abord que la cellule est l'élément fondamental de l'organisme, et pose en principe que toute cellule dérive d'une autre cellule et que les maladies sont liées à l'atteinte d'une cellule ou d'un groupe de cellules. L'idée était dans l'air, en particulier avec les travaux de Schwann, mais on doit à Virchow de l'avoir énoncée avec une grande clarté en conséquence de ses travaux d'anatomopathologie sur les cancers. On peut tenir qu'il a ainsi orienté la recherche en médecine et en biologie au cours du xxe siècle. Il l'a aussi orientée dans un tout autre sens et on rendra également hommage à Virchow en relevant qu'il fut un des fondateurs de la statistique médicale et du lien entre habitat, bien-être, et maladies.

Rudolf Virchow

Rudolf Virchow

photographie

Spécialiste de l'histologie pathologique, l'Allemand Rudolf Virchow (1821-1902) contribua à l'édification de la théorie cellulaire moderne. Il est debout à gauche, en compagnie de ses collègues Killiker, Scherer, Kinvisch et Linecker, en 1860. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

—  Gabriel GACHELIN

Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « VIRCHOW : NOTION DE PATHOLOGIE CELLULAIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/virchow-notion-de-pathologie-cellulaire/