VIDYĀPATI (XIVe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La littérature religieuse hindoue écrite dans les diverses langues de l'Inde moderne est illustrée par de nombreux poètes mystiques originaires de toutes les régions du pays. Vidyāpati, qui naquit au Bihār au xive siècle, est l'un des plus importants de ces auteurs de cantiques dévotionnels. On lui doit quelques ouvrages en sanskrit (notamment un recueil de contes, la puruṣaparīkṣā), mais surtout plusieurs centaines de chants religieux en maithilī (dialecte du Bihār, proche du bengali). Rédigés à la gloire de Kriśna, dont ils célèbrent les amours avec Rādhā et les bergères (gopīs), ces poèmes ont rendu Vidyāpati à jamais célèbre dans son pays, dans tout le Bengale (où le maithilī peut se comprendre sans trop de difficultés) et, grâce à de nombreuses traductions, dans toute l'Inde. On le compare souvent à Jayadeva, dont le Gīta-Govinda (xiie s.) est d'inspiration similaire. Les cantiques de Vidyāpati sont cependant plus populaires, dans la mesure même où ils ne sont pas intégrés à un « oratorio » comme ceux que Jayadeva a insérés dans son Gīta-Govinda. De plus, le choix par Vidyāpati de la langue vulgaire a évidemment contribué à mettre ses vers sur les lèvres des chanteurs ambulants qui parcourent la campagne au Bengale, alors que le poème de Jayadeva n'est récité que dans les temples, par des pandits.

—  Jean VARENNE

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Lyon-III

Classification

Autres références

«  VIDYAPATI ( XIV e s.)  » est également traité dans :

PASTORALE, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Daniela DALLA VALLE CARMAGNANI, 
  • Jacqueline DUCHEMIN, 
  • ETIEMBLE, 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 6 897 mots

Dans le chapitre « Les amours de Kṛṣṇa et de Rādhā »  : […] Rādhā n'apparaît pas dans les Purāṇas , récits légendaires composés en sanscrit – ou du moins son nom ne s'y trouve pas. Mais dans les provinces orientales, au Bengale et au Bihar, dès le xiv e  siècle, se développe une remarquable littérature composée essentiellement de chansons sur le thème des amours de Kṛṣṇa et Rādhā. Le décor est toujours le même : la solitude boisée du Vṛndāban, émaillé de f […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean VARENNE, « VIDYĀPATI (XIVe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/vidyapati/