UTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Indiens de langue shoshone, les Utes vivaient dans l'ouest du Colorado et dans l'est de l'Utah, État auquel ils ont donné leur nom. Lorsque le père espagnol Silvestre Vélez de Escalante traversa leur territoire en 1776, alors qu'il cherchait un passage pour aller de Santa Fe (dans l'actuel Nouveau-Mexique) jusqu'aux missions californiennes, les Utes ne possédaient pas de chevaux. Ils vivaient en petits groupes familiaux qui se nourrissaient des produits de la cueillette. À cette époque, il n'y avait pas vraiment de distinction entre les Utes et les Paiutes du Sud qui parlaient tous l'ute, langue qui fait partie de la branche sud des langues numic. Après s'être procuré des chevaux au début du xixe siècle, les Utes de l'ouest du Colorado, et plus tard ceux du nord de l'Utah, s'organisèrent en bandes de chasseurs ; cependant, ils n'étaient pas organisés de manière très stricte. Lorsque cette région fut colonisée par les Européens, ces bandes se spécialisèrent dans le vol du bétail. Cependant, dans les régions méridionales de l'Utah, du Nevada et de la Californie, les Utes et les Chemehuevi continuèrent à se déplacer à pied et s'allièrent aux Paiutes du Sud.

À la fin des guerres indiennes (1864-1870), la plupart des Utes du Colorado furent envoyés dans une réserve du sud-ouest du Colorado ; les Indiens de l'Utah furent placés dans la réserve de Uintah et d'Ouray où ils restèrent pour la plupart.

Lors du recensement effectuer en 2000, près de 10 400 personnes se sont déclarées Ute ou en partie d'ascendance ute. Sept mille d'entre eux environ vivaient répartis dans trois réserves : celle de Vintah et d'Ouray déjà mentionnée, celle des Utes du Sud dans le Colorado également, enfin celle de la montagne des Utes, située à cheval sur les frontières du Colorado, de l'Utah et du Nouveau-Mexique.

—  Agnès LEHUEN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  UTES  » est également traité dans :

PAIUTE

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 444 mots

Sous ce nom, on rassemble deux groupes d'Indiens bien distincts qui parlent des langues numic : d'une part, les Paiute du Sud qui parlent l'ute et occupaient autrefois le sud de l'Utah, le nord-ouest de l'Arizona, le sud du Nevada et le sud-est de la Californie ; d'autre part, les Indiens connus sous le nom de Chemehuevi. Les Espagnols traversèrent sans créer de troubles certains territoires paiut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paiute/#i_35465

Pour citer l’article

Agnès LEHUEN, « UTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/utes/