PAIUTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sous ce nom, on rassemble deux groupes d'Indiens bien distincts qui parlent des langues numic : d'une part, les Paiute du Sud qui parlent l'ute et occupaient autrefois le sud de l'Utah, le nord-ouest de l'Arizona, le sud du Nevada et le sud-est de la Californie ; d'autre part, les Indiens connus sous le nom de Chemehuevi. Les Espagnols traversèrent sans créer de troubles certains territoires paiute aux xvie et xviie siècles. Au xixe siècle, le gouvernement américain empiéta sur les réserves indiennes, mais il y eut fort peu d'affrontements entre les Paiute du Sud et les Blancs. Les Indiens restèrent disséminés dans les différents territoires ; ils travaillaient dans les ranches des Blancs ou bien restaient aux abords des villages des colons.

Les Paiute du Nord, qu'on a aussi appelés Mono en Californie et Paviotso dans le Nevada, sont plus connus sous le nom général de Creuseurs (Diggers). Ils occupaient le centre et l'est de la Californie, l'ouest du Nevada et l'est de l'Oregon. Les Bannock, qui étaient issus de ces Paiute du Nord, vivaient avec les Shoshone dans le sud de l'Idaho où ils chassaient le bison. À partir de 1840, après l'arrivée massive des prospecteurs et des fermiers, les Paiute du Nord furent dépouillés de leurs maigres ressources alimentaires ; ils se procurèrent des armes et des chevaux et se battirent contre les Blancs de manière sporadique. En 1874, le gouvernement américain s'appropria les derniers territoires paiute.

Les Paiute du Nord et du Sud pratiquaient surtout la cueillette, vivant de graines, de pignons et de petit gibier. Cependant, certains Paiute du Sud cultivaient de petits jardins. Ils vivaient dans des abris temporaires faits de branchages, ne portaient pratiquement pas de vêtements à l'exception de couvertures en peaux de lapin et confectionnaient des paniers de toutes sortes pour collecter ou pour cuire la nourriture. Les familles étaient plus ou moins liées entre elles par des mariages, mais il n'y avait pas vraiment de bandes constituées ou d'organisations territoriales, si ce n'est dans les régions plus fertiles telles que la vallée d'Ovens en Californie. Ils ne conservèrent pratiquement aucune coutume, hormis le chamanisme. Lors du recensement de 1990, les Paiute étaient environ 11 100. Au début du xxie siècle, les populations sont estimées à : Ute, 8 000 ; Paiute du Sud, 500 aux États-Unis ; Chemehuevi, 1 300 ; Paiute du Nord ; 6 800 ; Mono, 1 750.

—  Agnès LEHUEN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PAIUTE  » est également traité dans :

UTES

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 330 mots

Indiens de langue shoshone, les Utes vivaient dans l'ouest du Colorado et dans l'est de l'Utah, État auquel ils ont donné leur nom. Lorsque le père espagnol Silvestre Vélez de Escalante traversa leur territoire en 1776, alors qu'il cherchait un passage pour aller de Santa Fe (dans l'actuel Nouveau-Mexique) jusqu'aux missions californiennes, les Ute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utes/#i_35463

Pour citer l’article

Agnès LEHUEN, « PAIUTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paiute/