URUT SEWU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Plaine qui s'étend au sud de la ligne de volcans du centre de Java. Les sols y sont, dans l'ensemble, très riches grâce aux alluvions volcaniques arrachées au Slamat, au Perahu, au Sumbing et au Merapi par plusieurs rivières : Seraju, Lukulo, Bogowonto et Progo. Cette région est favorisée par une pluviosité continue, sans saison sèche. Ces conditions font de la plaine d'Urut Sewu une des plus riches régions rizicoles de Java, avec deux récoltes de riz dans l'année et de forts rendements. La fertilité du sol autorise, en outre, dans certains endroits, une culture secondaire de soja, maïs, ou arachide, entre deux cultures de riz. Ces ressources expliquent la forte densité du peuplement.

La côte sud, soumise à un intense colmatage, offre un paysage de lagunes, déjà asséchées, derrière des cordons sableux qui forment de longs arcs, appuyés, par endroits, sur des îlots calcaires ou coralliens. Cette morphologie entraîne un habitat caractéristique : villages alignés sur ces cordons littoraux et rizières dans les parties basses.

Tjilatjap (ou Cilacap), au climat humide et malsain, surnommé autrefois « le cimetière des Européens », en est le seul port important, pouvant accueillir des navires de 7 mètres de tirant d'eau. Par ce port sont exportés le coprah, le caoutchouc, le thé produits à Java.

—  Jean PIWNIK

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean PIWNIK, « URUT SEWU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/urut-sewu/