UNE ODYSSÉE (D. Mendelsohn)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Découvert avec Les Disparus, prix Médicis 2007, Daniel Mendelsohn propose avec Une odyssée. Un père, un fils, une épopée (traduit de l’anglais par Clotilde Meyer et Isabelle T. Taudière, Flammarion, 2017) une nouvelle plongée dans la mémoire. Professeur de littérature classique au Bard College, dans l’État de New York, l’auteur donne un cours sur le récit d’Homère. Face à lui, des étudiants de vingt ans, non spécialistes du grec ancien, mais souvent curieux et d’une aimable désinvolture.

À leur groupe s’est joint un homme de quatre-vingt-un ans, Jay Mendelsohn, le père de l’auteur, qui a décidé de renouer avec les lettres classiques. Il est mathématicien de formation, tout de retenue et de rigueur. Il ne cache pas son opinion sur le récit homérique et sur son héros, Ulysse, qu’il n’aime pas. Il déstabilise son fils qui l’a toutefois accueilli dans le séminaire, au risque de la perturbation. La relation père-fils, qui est au cœur de L’Odyssée, à travers Ulysse et Télémaque, l’est aussi dans ce récit.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Norbert CZARNY, « UNE ODYSSÉE (D. Mendelsohn) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/une-odyssee/