BETTI UGO (1892-1953)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur dramatique italien, Ugo Betti est l'un des écrivains les plus importants de sa génération. De nombreux prix l'ont couronné dans son pays. Ses dernières pièces, adaptées par M. Clavel (Pas d'amour, Corruption au palais de justice, L'Île aux Chèvres), ont obtenu en France un grand succès. Le poète n'est pas négligeable, mais le dramaturge est infiniment plus original.

On trouve déjà dans sa première pièce, La Maîtresse (1926), quelques-uns des problèmes qui l'ont préoccupé : l'instinct et la chair, les lois mystérieuses qui dirigent les hommes ; et l'on perçoit, malgré la violence ou l'abjection de certains êtres, une recherche pour percer ce mystère de leur nature.

On a cherché dans le théâtre de Betti l'influence de Pirandello qui avait étudié la personnalité humaine telle qu'elle apparaît aux autres, et établi la distance entre notre monde intérieur et l'extérieur. Mais cette distance restait pour lui infranchissable et menait l'homme au seul désespoir. Betti constate ce désespoir, mais sans s'arrêter à la pitié comme Pirandello, il en cherche les raisons et envisage les solutions qu'on peut apporter aux problèmes humains.

Le réalisme des situations serait presque insoutenable si Betti n'était aussi un poète dont la vision transfigure la vie dès qu'il nous en a donné l'image désolante. Betti part en effet de données qu'il emprunte à la vie réelle : son expérience de juge (plusieurs de ses pièces reposent sur des enquêtes, des procès : Éboulement au quai nord, Corruption au palais de justice, Irène innocente, Inspection), les événements historiques ou politiques qu'il a vécus. Une grande partie de son œuvre, plus de la moitié, a été écrite après la guerre de 1940 et l'on y trouve l'écho des guerres et des révolutions avec les répercussions qu'elles ont eues sur les Italiens, réfugiés, fugitifs ou proscrits, dans la période troublée d'après-guerre : Le Joueur, La Reine et les insurgés, La Plate-Bande brûlée.

Les personnages, obsédés par leurs fautes, vivent dans l'angoisse et sont avides de spiritualité. Aussi dans le théâtre de Betti éclate la nécessité du tran [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

François PITTI-FERRANDI, « BETTI UGO - (1892-1953) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ugo-betti/