TRAITÉS POLITIQUES, ESTHÉTIQUES, ÉTHIQUES (B. Gracián)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Ô toi, n'entreprends rien contredisant Minerve. » Ce vers d'Horace qui est cité dans Le Héros (1637), rien, dans l'œuvre superbe de Baltasar Gracián (1601-1658), ne vient le réfuter. « L'intelligence personnelle » que symbolise Minerve est le moteur et le principe des Traités politiques, esthétiques, éthiques de ce prince de l'esprit, rassemblés et traduits par Benito Pelegrín (Seuil, Paris, 2005). Gracián était membre de la Compagnie de Jésus. Il y était entré à l'âge de dix-huit ans. S'il y fut en butte à l'incompréhension de ses supérieurs, sa foi religieuse ne s'en affirma pas moins comme une valeur primordiale au-dessus de toute conscience critique. En même temps, son œuvre se fait d'une subtilité déconcertante, superposant constamment plan éthique et plan esthétique pour repenser l'individu des temps modernes. C'est que le monde n'est plus, comme dans la tradition médiévale, un livre à déchiffrer, mais un labyrinthe infini. Maître de l'illusion et du méandre, Gracián propose quelques pistes pour s'y orienter. Tour à tour La Rochefoucauld, Shopenhauer, Nietzsche, Lacan ou Debord ont su reconnaître la grandeur secrète du personnage.

Dédié à Philippe IV et au seigneur Vicencio Juan de Lastanosa, protecteur de Gracián, Le Héros est divisé en vingt chapitres, dénommés primores (« perfections »). L'ambition de ce bref traité est posée d'emblée : « J'entreprends de former, avec un livre nain, un homme géant, [...] en tirer un homme supérieur, c'est-à-dire un miracle de perfection, un roi, sinon par nature, par ses qualités, ce qui est un avantage. » La ruse, la maîtrise de soi, le jugement et l'élévation de l'esprit, la magnanimité, la recherche de l'excellence, l'art « d'inventer un sentier nouveau vers la grandeur » ou encore de « se faire aimer de tous », l'aisance et l'élégance..., voilà quelques-uns des talents qu'exige l'« homme nouveau » qu'imagine Gracián, le tout étant cependant tempéré par une modestie de bon aloi : « Toute qualité, toute distinction, un Héros les doit enchâsser mais n'en affecter aucune. »

Méditation, dans un style étincelant, sur l'art [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « TRAITÉS POLITIQUES, ESTHÉTIQUES, ÉTHIQUES (B. Gracián) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/traites-politiques-esthetiques-ethiques/