Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TOUR PARALLÈLE DE MAUDSLAY

Le propre de la machine-outil est d'associer directement un outil (exemple : le rabot) au mécanisme qui entraîne son mouvement. L'Anglais Henry Maudslay (1771-1831) occupe une place centrale dans l'histoire de ces machines qui débute au milieu du xviiie siècle. Invention majeure en 1797, son tour parallèle pour usiner le métal permet de façonner des pièces en faisant tourner le matériau brut auquel on enlève progressivement de la matière. Apprenti de Joseph Bramah, le mécanicien anglais célèbre pour ses serrures inviolables et l'invention de la presse hydraulique, Maudslay forme à son tour, dans ses ateliers, des ingénieurs qui se distingueront par la suite, comme James Nasmyth ou Joseph Whitworth. La machine-outil est l'une des composantes de la révolution industrielle : elle requiert une grande maîtrise du métal, elle accroît les précisions de fabrication (la machine à aléser de J. Wilkinson permet d'usiner avec précision les cylindres des machines à vapeur) et suscite une réorganisation de la production (recours au dessin de fabrication).

— Olivier LAVOISY

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi