LONDRES TOUR DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ensemble fortifié situé au cœur de la Cité de Londres. Les bâtiments de la Tour de Londres, mis à part les restes d'une muraille romaine, ont été construits progressivement à partir de 1078 et certains ne datent que du milieu du xixe siècle. Une tour centrale, la tour Blanche, est la plus ancienne ; elle a constitué à l'époque du Conquérant un donjon fortifié permettant de contrôler à la fois la Tamise et les habitants de la bourgade londonienne ; elle a été plus tard reliée par des murs crénelés à des tours plus petites. Citadelle, palais royal, prison d'État, arsenal, dépôt d'archives et de trésors, la Tour a été et est parfois encore tout cela. Elle fut aussi le lieu d'exécution des sentences criminelles prononcées contre des prisonniers d'État et d'autres gêneurs, tels les infortunés enfants d'Édouard (1483). Un régiment de gardes royaux y tient encore garnison, mais un corps spécial de gardiens, surnommés les beefeaters, et revêtus d'un uniforme pittoresque qui remonterait à la tradition des Tudors, joue le rôle majeur. Ce corps doit en particulier protéger les joyaux de la Couronne, exposés dans la tour de Wakefield. De la fonction carcérale ne subsistent que la dénomination de certaines tours et portes (tour Sanglante, porte des Traîtres), les instruments de torture, les tombeaux de quelques condamnés célèbres, comme Ann Boleyn et Thomas More. La Tour commande le site du premier pont, à présent remplacé par une construction du xixe siècle, et qui se dresse légèrement en aval du fleuve.

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  LONDRES TOUR DE  » est également traité dans :

LONDRES

  • Écrit par 
  • Roland MARX, 
  • Frédéric RICHARD
  •  • 9 598 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « De la fondation à la fin du Moyen Âge »  : […] Au mythe de la Troja Nova qui fait remonter Londres à une époque plus ancienne que Rome, on préférera la réalité : Londres est née après la conquête romaine en 43 avant notre ère, d'abord camp militaire, bientôt cité commerciale et centre administratif (Londinium) ; ses premiers murs datent du iii e  siècle et sa population aurait alors avoisiné les 30 000 habitants ; déjà, sa fonction portuai […] Lire la suite

Les derniers événements

Royaume-Uni. Présentation du dispositif de déconfinement. 4-28 mai 2020

de sport et les plages seront rouverts. Les salariés qui ne peuvent travailler depuis leur domicile seront invités à regagner leur poste. Le 1er juin, ce sera au tour des magasins non alimentaires, des crèches et des écoles primaires de rouvrir. « Au plus tôt en juillet […] Lire la suite

Royaume-Uni – Union européenne. Entrée en vigueur du Brexit. 9-31 janvier 2020

le EU Withdrawal Agreement Act. Le 29, le Parlement européen ratifie à son tour l’accord de Brexit par 621 voix contre 49 et 13 abstentions. Le 31, le Royaume-Uni sort de l’Union européenne. Londres et Bruxelles doivent négocier leurs « relations futures » au cours d’une période de transition qui doit s’achever le 31 décembre. […] Lire la suite

Royaume-Uni – Russie. Tentative d’assassinat d’un ancien espion russe. 4-30 mars 2018

de Moscou, avait été empoisonné à Londres au polonium 210, un isotope radioactif produit en Russie. En janvier 2016, l’enquête britannique avait abouti à la conclusion que le Kremlin avait « probablement approuvé » cet assassinat. Recruté par les services britanniques en 1995, Sergueï Skripal avait […] Lire la suite

Royaume-Uni. Incendie meurtrier d’une tour de logements sociaux à Londres. 14 juin 2017

L’incendie de la tour Grenfell qui abrite des logements sociaux dans le district de North Kensington, à Londres, cause la mort d’environ quatre-vingts personnes. Régulièrement dénoncée par les résidents, la mauvaise qualité des travaux de rénovation achevés en 2016, avec notamment la pose de panneaux d’isolation inflammables, est mise en cause. […] Lire la suite

Royaume-Uni. Réélection de David Cameron à la tête du gouvernement. 7-28 mai 2015

l’Écosse. Le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (U.K.I.P., antieuropéen et xénophobe) de Nigel Farage effectue une percée, devenant le troisième parti britannique en nombre de voix avec 12,6 p. 100 des suffrages, mais un seul siège – conséquence du suffrage à un tour. Les libéraux démocrates […] Lire la suite

Pour citer l’article

Roland MARX, « LONDRES TOUR DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/tour-de-londres/