TONLÉ SAP

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Tonlé Sap est un immense réservoir de la plaine alluviale du centre du Cambodge. Pendant la saison sèche, il se déverse dans la rivière du même nom, qui traverse la plaine Veal Pok vers le sud-est pour se jeter dans le Mékong. Parfois appelé Grand Lac, il est nourri par de nombreux cours d'eau au caractère erratique, ainsi que par les rivières Sreng et Sen, tributaires septentrionaux plus réguliers. Durant la mousson, de juin à novembre, les crues du Mékong inversent le courant sud-est de la rivière Tonlé Sap, faisant passer la superficie du lac d'environ 2 700 kilomètres carrés à près de 10 360 kilomètres carrés. Dans le même temps, la profondeur du Tonlé Sap, en général située entre 1 et 3 mètres, atteint de 10 à 15 mètres. Cela permet alors aux embarcations de 3 mètres de tirant d'eau de remonter les divers affluents du bassin et de rejoindre ainsi les villes de Kompong Thom, Siem Reap, Battambang et Pursat. Toujours pendant la saison des pluies, la largeur du lac passe de 35 à 105 kilomètres. En saison sèche, le Tonlé Sap n'est guère plus qu'une zone marécageuse, avec quelques chenaux aménagés pour les bateaux de pêche.

Plus important point d'eau douce de l'Asie du Sud-Est, le lac alimente toute une industrie d'élevage et de pêche de la carpe, tenue principalement par des Vietnamiens habitant sur des villages flottants. Le poisson séché est un élément de base de la cuisine khmère.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  TONLÉ SAP  » est également traité dans :

CAMBODGE

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Solange THIERRY
  • , Universalis
  •  • 25 808 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Les ethnies »  : […] Qu'il s'agisse des Khmers eux-mêmes ou des groupes autochtones dits « de substrat », groupes marginaux plus ou moins isolés dans les forêts ou les provinces frontières, tous appartiennent à la famille ethno-linguistique connue sous le nom de mônkhmer . Il s'agit là de langues originellement dépourvues de tons, non monosyllabiques, et, en ce qui concerne le cambodgien, admett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cambodge/#i_23312

MÉKONG

  • Écrit par 
  • Christian TAILLARD
  •  • 5 350 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du « fleuve tumultueux » au « fleuve des neuf dragons » »  : […] Né à 4 875 mètres d'altitude dans les chaînes neigeuses du Tanggulashan, le Mékong (en chinois Lancangjiang, « fleuve tumultueux ») traverse le grand plateau tibétain où il porte le nom de Dze Chu (l'« eau des rochers »). Il s'encaisse ensuite dans les montagnes du Yunnan. Il a déjà parcouru 1 600 kilomètres et dévalé 4 500 mètres lorsqu'il atteint le « triangle d'or », entre Thaïlande, Myanmar ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mekong/#i_23312

PHNOM PENH

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK
  •  • 909 mots
  •  • 1 média

Phnom Penh est une des petites capitales de l'Asie du Sud-Est, par sa population, estimée à 1,5 million d'habitants en 2008, soit près de 10 p. 100 de la population totale du Cambodge. La ville s'est développée sur un site exceptionnel de confluence hydrographique formant quatre bras, évoquant symboliquement pour les Khmers quatre visages ( chatomukh ), en référence aux quatr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phnom-penh/#i_23312

Pour citer l’article

« TONLÉ SAP », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tonle-sap/