THÉORIE HÉLIOCENTRIQUE DE COPERNIC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Le système de Copernic

Le système de Copernic
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Système de Copernic

Système de Copernic
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Dans un manuscrit – De hypothesibus motuum caelestium a se constitutis commentariolus, plus connu sous le titre abrégé de Commentariolus – distribué discrètement à des amis sûrs en 1512 ou 1513 (en tout cas avant le 1er mai 1514), Nicolas Copernic formule les principes de sa théorie héliocentrique du monde, mais celle-ci ne sera publiée entièrement que dans son De revolutionibus orbium caelestium (Des révolutions des orbes célestes), édité à Nuremberg immédiatement après sa mort, qui survient le 24 mai 1543. Bien que Copernic mette le Soleil et non pas la Terre au centre du monde, sa théorie du mouvement des astres n'est pas essentiellement différente de celle que Ptolémée exposait vers 141 dans son Almageste : elle est aussi à base de cercles et de mouvements uniformes, et les arguments de Copernic contre Ptolémée sont davantage d'ordre philosophique que fondés sur l'observation. De fait, il n'était pas réellement possible à l'époque de prouver que c'est le Soleil et non pas la Terre qui est au centre du monde : le système de Copernic est seulement plus simple sur le plan géométrique. Cependant, Copernic améliorera de beaucoup les valeurs numériques de Ptolémée, et son système permettra au mathématicien allemand Erasmus Reinhold de calculer des éphémérides astronomiques excellentes, les Tables pruténiques, imprimées en 1551. Copernic sera très estimé de ses contemporains pour avoir amélioré et remplacé Ptolémée, mais son système héliocentrique ne sera considéré que comme une théorie ingénieuse, et non pas comme une vérité. Il faudra attendre Kepler et Galilée pour que ce système commence à s'imposer.

Le système de Copernic

Le système de Copernic

photographie

L'astronome polonais Nicolas Copernic (1473-1543) est universellement connu pour son système héliocentrique dans lequel la Terre et toutes les autres planètes tournent autour du Soleil. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Système de Copernic

Système de Copernic

dessin

Système de Copernic. Basé sur l'hypothèse de mouvements circulaires, il nécessite aussi des rouages intermédiaires et n'évite pas une grande complication. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

—  James LEQUEUX

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

James LEQUEUX, « THÉORIE HÉLIOCENTRIQUE DE COPERNIC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-heliocentrique-de-copernic/