Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

The Married Beau, PURCELL (Henry)

Auteur

Purcell, sans doute le plus grand des compositeurs anglais, est avant tout un exceptionnel musicien de théâtre : il compose une cinquantaine de musiques de scène, six semi-operas (genre typiquement anglais désignant des œuvres théâtrales où la musique tient une place importante : King Arthur, 1691 ; The Fairy Queen, 1692...) et son seul véritable opéra, Didon et Énée (probablement créé en 1687), s'impose comme un des plus importants du XVIIe siècle. Mais son catalogue, d'une étonnante diversité, comporte aussi de la musique sacrée (anthems, services...), vocale (dont les célèbres odes "à la reine Mary"), instrumentale (sonates en trio, fantaisies...).

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer cet article

Alain FÉRON. The Married Beau, PURCELL (Henry) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009