Tg STAN, compagnie théâtrale

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Créée par Frank Vercruyssen, Sara de Roo, Jolente de Keersmaeker et Damiaan de Schrijver, la compagnie anversoise tg STAN (tg pour Toneelspelersgezlhap, « compagnie d'acteurs », STAN pour Stop Thinking about Names, « Cessez de penser aux noms ») était, à l'automne 2005, de retour à Paris, dans le cadre du festival d'Automne. « Cesser de penser aux noms », c'est refuser la hiérarchie des fonctions et la séparation des rôles, c'est promouvoir une mise en scène collective et mouvante, centrée sur l'acteur, ouverte aux spectateurs et à la langue de l'autre. Les tg STAN ont présenté cette saison cinq spectacles en alternance au Théâtre de la Bastille, dont deux sont des créations originales. Certains prennent un texte pour matière et point de départ : ainsi My Dinner with André qui s'empare du scénario du film de Louis Malle pour en détourner le dispositif en jouant sur la confusion des rôles, au cours d'un repas préparé sur le plateau même. Anathema, adapté du roman du jeune écrivain portugais José Luis Peixoto, met en scène deux comédiens. Sur fond de terrorisme, de peur et de violence, leur dialogue se voit biaisé par des écrans et des face-à-face avec les spectateurs. Les autres spectacles sont franchement ouverts à l'improvisation, à partir d'un canevas plus ou moins lâche : ainsi de L'Avantage du doute, qui rassemble dix comédiens, ou de Voir et voir, qui interroge la possibilité d'un dialogue entre deux personnages et un musicien ; Impromptus, enfin, est un filage collectif à partir de matériaux textuels et musicaux aussi éclectiques que possible.

Les Estivants, de Maxime Gorki, par la compagnie tg STAN.

Les Estivants, de Maxime Gorki, par la compagnie tg STAN.

Photographie

Créée en 1989, la compagnie anversoise tg STAN a su redonner une force inédite à l'idée de création collective. L'éclectisme des œuvres choisies, l'absence de metteur en scène, la qualité très particulière du langage – la troupe se produit en français et en flamand – contribuent à... 

Crédits : T. Wouters/ TG Stan

Afficher

Il faut dire l'originalité et l'inventivité de ces spectacles, qui font rire et perturbent, ranimant la fonction collective du théâtre, au point d'éveiller le désir de s'amalgamer à la troupe, de participer à ce travail qui pousse l'intelligence de la représentation jusqu'à assumer ces moments de vide, d'ennui, de silence, de malaise qui nous rappellent qu'il n'existe qu'un temps, partagé. Les acteurs sont en scène avant notre entrée dans la salle, qu'ils soient deux (Jolente de Ke [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, maître de conférences à l'université de Poitiers

Classification


Autres références

«  Tg STAN, compagnie théâtrale  » est également traité dans :

LES ANTIGONES (TG STAN)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 971 mots

Le nom de TG STAN a valeur de manifeste. Les initiales TG renvoient en flamand à Toneelspelersgezelshap (Compagnie d'acteurs) ; quant au sigle STAN, il signifie Stop Thinking about Names (« Cessez de penser aux noms »). Voilà qui définit le programme de ce collectif théâtral né il y a une douzaine d'années et regroupant des comédiens formés au Conservatoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-antigones/#i_43035

ACTEUR

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 6 796 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un être métamorphique »  : […] Malgré des essais de théorisation, l'art de l'acteur reste profondément empirique. Et pour cause, puisque le matériau et l'outil de son art ne sont autres que sa propre chair. Si la tradition parle d'incarnation – faire rentrer dans sa chair un être de mots, le personnage –, elle semble plus proche de la vérité que celle qui inciterait à croire que l'acteur doit rentrer dans la peau du personnage. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acteur/#i_43035

Pour citer l’article

Anouchka VASAK, « Tg STAN, compagnie théâtrale », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tg-stan-compagnie-theatrale/