TELSTAR, SATELLITE DE TÉLÉCOMMUNICATIONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après de premières tentatives en 1960 avec le satellite Écho-1, mis au point par J. R. Pierce, ingénieur des Bell Telephone Laboratories, la première transmission réussie a lieu le 11 juillet 1962 avec le satellite Telstar, entre une antenne située dans l'État du Maine (États-Unis) et une autre à Pleumeur-Bodou (Bretagne, France). En quelques minutes, des images de télévision sont transmises de l'autre côté de l'Atlantique. Telstar, à la différence d'Écho-1, est conçu pour amplifier les signaux (satellite actif) et non pas simplement pour les rediriger une fois reçus (satellite passif). Pesant 77 kilogrammes, il est alimenté par 3 600 cellules solaires et contient 1 064 transistors.

Cet événement est partie prenante de la course pour la conquête de l'espace que se livrent les États-Unis et l'U.R.S.S. entre 1957 (lancement du premier satellite artificiel Spoutnik par les Soviétiques) et 1969 (premier alunissage des Américains). Il s'agit d'une lutte technique, politique et militaire pour laquelle les Américains mettent à profit, notamment, les réalisations sur les fusées du physicien d'origine allemande Wernher von Braun. Cette première transmission transatlantique marque un tournant dans l'histoire des télécommunications en ouvrant la voie à l'ère des télécommunications par satellite.

—  Olivier LAVOISY

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Olivier LAVOISY, « TELSTAR, SATELLITE DE TÉLÉCOMMUNICATIONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/telstar-satellite-de-telecommunications/