HÜFNER TATJANA (1983- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La lugeuse allemande Tatjana Hüfner domine sa discipline à la fin des années 2000 et au début des années 2010. Elle a notamment remporté le titre olympique aux Jeux d'hiver de Vancouver en 2010.

Née le 30 avril 1983 dans une famille de trois enfants à Neuruppin, dans le Brandebourg, alors en R.D.A., Tatjana Hüfner passe sa prime enfance à Fehrbellin, à une quinzaine de kilomètres de sa ville natale. En 1988, elle s'installe avec sa famille à Blankenburg, où elle restera après la réunification de l'Allemagne. Quatre ans plus tard, elle s'inscrit dans un club local de sports de luge et s'initie à cette discipline, suivant l'exemple de son frère cadet. La jeune fille est bientôt gagnée par l'esprit de compétition qui entoure cette activité. Elle participe à plusieurs courses chez les juniors et remporte les Championnats régionaux de Saxe-Anhalt durant quatre années consécutives, de 1994 à 1997. Cette année-là, elle intègre l'Eliteschule des Wintersports (école d'élite de sports d'hiver) d'Oberwiesenthal, un établissement placé en partie sous la tutelle de la Deutscher Olympischer Sportbund (association des sports olympiques allemands). Pendant sa scolarité, Tatjana Hüfner continue à disputer de nombreuses compétitions de luge et figure très honorablement au classement général de la Coupe du monde junior : sixième en 1999-2000, troisième en 2000-2001, deuxième en 2001-2002, troisième en 2002-2003. Diplômée en 2002, elle poursuit son cursus à la Sportschule der Bundeswehr (école de sport dirigée par l'armée fédérale allemande), où elle obtient le grade d'adjudante.

En 2002, Tatjana Hüfner termine huitième lors de ses premiers Championnats d'Allemagne. Deux ans plus tard, elle se classe deuxième aux Championnats d'Europe à Oberhof, en Allemagne, et huitième aux Championnats du monde à Nagano, au Japon. Elle enchaîne les belles performances en 2005, notamment à l'occasion de deux épreuves de la Coupe du monde disputées dans son pays natal, obtenant la quatrième place à Oberhof et, surtout, une victoire à Altenberg. L'année suivante, elle se qualifie pour les jeux Olympiques de Turin, ce qui constitue son premier exploit, car les lugeuses allemandes dominent toutes les compétitions. À Turin, celles-ci prennent les trois premières places, Tatjana Hüfner s'adjugeant la médaille de bronze, derrière ses compatriotes Sylke Otto et Silke Kraushaar.

Tatjana Hüfner accumule les victoires au cours des saisons suivantes : elle est notamment championne du monde en 2007 et en 2008, et remporte la Coupe du monde 2007-2008. Durant la saison 2008-2009, elle domine assez nettement les compétitions et s'adjuge de nouveau la Coupe du monde. Pourtant, elle connaît un échec sévère lors des Championnats du monde de Lake Placid en 2009, ne prenant que la sixième place de l'épreuve remportée par l'Américaine Erin Hamlin ; ces Championnats du monde constituent en fait une déroute pour l'équipe féminine allemande de luge puisque, depuis la victoire de l'Italienne Gerda Weissensteiner en 1993, le titre mondial était toujours revenu à une Allemande.

Cet « accident » est vite oublié. En effet, Tatjana Hüfner remporte le titre olympique aux jeux Olympiques d'hiver de Vancouver en 2010 sur la difficile piste du Centre des sports de glisse de Whistler. Classée derrière l'Autrichienne Nina Reithmayer et l'Allemande Natalie Geisenberger après la première descente, elle réalise le meilleur temps lors des trois descentes suivantes et s'impose finalement avec une belle avance sur Nina Reithmayer (0,490 s) et Natalie Geisenberger (0,577 s). Cette victoire couronne une brillante saison, la lugeuse ayant remporté, un mois plus tôt, la Coupe du monde pour la troisième fois.

Tatjana Hüfner continue de dominer les épreuves de luge durant la saison 2010-2011, gagnant sept des neuf épreuves de la Coupe du monde, qu'elle s'adjuge de nouveau. En outre, le 29 janvier 2011, elle obtient à Cesena (Italie) son troisième titre de championne du monde. Lors de la saison 2011-2012, elle gagne trois courses et remporte une nouvelle fois la Coupe du monde.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Richard PALLARDY, « HÜFNER TATJANA (1983- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/tatjana-hufner/