TAINAN [T'AI-NAN]

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Métropole du sud de Taïwan (son nom signifie d'ailleurs « au sud de Taïwan ») dont elle est une des principales villes (760 000 hab. en 2006), Tainan est la plus ancienne cité de l'île. Créée à partir de 1590 par des immigrants chinois, elle fut, au début du xviie siècle, choisie par les colons hollandais pour être le siège de leur administration coloniale ; elle devint la capitale de l'île sous l'administration chinoise qui suivit, portant alors le nom de Taiwanfu ; elle conserva ces fonctions jusqu'au xixe siècle, fonctions transférées alors à Taipei quand Taïwan devint une des provinces de l'Empire chinois.

Taïwan : carte administrative

Taïwan : carte administrative

carte

Carte administrative de Taïwan. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La ville comprend trois grands ensembles : à l'ouest, la vieille ville, dans le style des cités chinoises traditionnelles ; à l'est, le centre moderne, qui s'est substitué fonctionnellement à la précédente, est l'œuvre de l'occupant japonais, à partir de la construction de la voie ferrée reliant Tainan à Taipei ; au sud se sont développés les quartiers résidentiels de l'agglomération.

Au temps de sa puissance, Tainan était desservie par un port situé à 5 kilomètres, Anping, auquel elle est reliée par un canal ; l'envasement progressif de la baie et la proximité du grand port de Gaoxiong ont entraîné le déclin d'Anping, qui n'est plus qu'un petit port de pêche et de trafic local. Tainan reste la ville historique de la grande île, réputée pour ses nombreux témoins de l'art chinois traditionnel, et un centre culturel important ; ses fonctions économiques sont liées aux ressources locales : riche artisanat, conditionnement du poisson, sucre, fruits tropicaux, huileries, rizeries, industries textiles. Elle possède des industries électriques, chimiques, mécaniques et métallurgiques.

—  Pierre TROLLIET

Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « TAINAN [T'AI-NAN] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tainan-t-ai-nan/