SHEEHAN SYNDROME DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le syndrome de Sheehan est une insuffisance hypophysaire (hypopituitarisme) qui apparaît chez la femme après la grossesse et la naissance du bébé ; il est lié à la destruction des cellules de l'antéhypophyse, causée par l'hypoxie qui suit la naissance. Il peut également résulter d'un choc septique, ou d'une hémorragie massive, quelle qu'en soit la cause. Autrefois la cause la plus fréquente d'hypopituitarisme chez la femme, le syndrome de Sheehan est aujourd'hui moins fréquent, grâce aux progrès des techniques obstétricales.

Lors de l'accouchement, la chute de la pression artérielle pendant ou après la délivrance peut entraîner des lésions de l'hypophyse ; les artères hypophysaires, qui vascularisent la glande, peuvent se convulser, ce qui interrompt temporairement la vascularisation de la glande et peut provoquer une nécrose du tissu. Il n'y a pas d'insuffisance en hormone hypophysaire tant que 30 p. 100 au moins de la glande restent fonctionnels. Si la lésion est plus étendue, les symptomes d'hypopituitarisme, en particulier la perte des caractères sexuels secondaires, apparaissent rapidement après l'accouchement. Les manifestations cliniques de ce syndrome associent une incapacité à produire du lait, la chute des poils axillaires et pubiens, et la disparition des règles. La supplémentation hormonale permet de corriger les symptômes, de restaurer l'ovulation et de stimuler la sécrétion d'estrogènes.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SHEEHAN SYNDROME DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-de-sheehan/