SYBARIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Colonie grecque d'Italie du Sud, fondée en ~ 709 selon Eusèbe, mais plutôt en ~ 720 selon le pseudo-Skymnos. Le site de Sybaris fut découvert seulement en 1969, à trois mètres sous les alluvions du fleuve Crathis. L'œciste (fondateur) fut Is, originaire d'Hélikè, une ville du golfe de Corinthe engloutie sous la mer en ~ 377. Des Trézéniens vinrent grossir la population. La ville était célèbre pour son immense richesse, dont on ignore les véritables causes : récoltes de blé et de vin, domination sur les Lucaniens (comptoirs de Laos, de Skydros, de Poseidonia) et surtout commerce de la laine et des étoffes avec Milet et l'Étrurie. Elle frappait un lourd statère d'argent au taureau. Les habitants étaient renommés pour leur mollesse et leur goût du plaisir. La ville de Crotone refusant de lui rendre des oligarques bannis, Sybaris lui déclara la guerre et fut écrasée en ~ 510. Ses ruines furent noyées sous le fleuve. Deux tentatives de restauration échouèrent en ~ 453 et en ~ 446 ; en ~ 444 la fondation panhellénique de Thourioi recueillit son héritage.

—  Jacques DUMONT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SYBARIS  » est également traité dans :

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) - La Grande-Grèce

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 3 358 mots

Dans le chapitre « Fondation des établissements »  : […] La chronologie de la colonisation grecque de l'Italie méridionale a suscité bien des discussions. Il est incontestable qu'à l'époque mycénienne des navigateurs venus de Grèce ont abordé les côtes italiennes. Il est plus douteux qu'ils y aient installé des établissements permanents. L'existence de ces derniers paraît certaine à partir du milieu du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-histoire-la-grande-grece/#i_3822

PYTHAGORE (-580?-? -500) ET PYTHAGORISME

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE, 
  • Daniel SAINTILLAN
  •  • 3 175 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les ambiguïtés du pythagorisme »  : […] Dans son histoire la plus ancienne, le mouvement fondé par Pythagore se présente sous deux aspects : tantôt comme un groupe d'intention religieuse, une secte dont le genre de vie est dominé par l'ascétisme et les purifications, tantôt, au contraire, comme un groupe d'action politique, une hétérie dont l'activité est principalement orientée vers la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pythagore-et-pythagorisme/#i_3822

Pour citer l’article

Jacques DUMONT, « SYBARIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sybaris/