Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SYBARIS

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Colonie grecque d'Italie du Sud, fondée en ~ 709 selon Eusèbe, mais plutôt en ~ 720 selon le pseudo-Skymnos. Le site de Sybaris fut découvert seulement en 1969, à trois mètres sous les alluvions du fleuve Crathis. L'œciste (fondateur) fut Is, originaire d'Hélikè, une ville du golfe de Corinthe engloutie sous la mer en ~ 377. Des Trézéniens vinrent grossir la population. La ville était célèbre pour son immense richesse, dont on ignore les véritables causes : récoltes de blé et de vin, domination sur les Lucaniens (comptoirs de Laos, de Skydros, de Poseidonia) et surtout commerce de la laine et des étoffes avec Milet et l'Étrurie. Elle frappait un lourd statère d'argent au taureau. Les habitants étaient renommés pour leur mollesse et leur goût du plaisir. La ville de Crotone refusant de lui rendre des oligarques bannis, Sybaris lui déclara la guerre et fut écrasée en ~ 510. Ses ruines furent noyées sous le fleuve. Deux tentatives de restauration échouèrent en ~ 453 et en ~ 446 ; en ~ 444 la fondation panhellénique de Thourioi recueillit son héritage.

— Jacques DUMONT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Jacques DUMONT. SYBARIS [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • GRÈCE ANTIQUE (Histoire) - La Grande-Grèce

    • Écrit par
    • 3 360 mots
    ...(Reggio) à l'extrémité de la péninsule calabraise. Quelques années plus tard, des Péloponnésiens fondaient d'autres établissements dans le golfe de Tarente : Sybaris, au centre d'une riche plaine alluviale, dont les colons venaient d'Achaïe, Crotone, plus au sud, sur un promontoire rocheux, et dont l'...
  • PYTHAGORE (580 av. J.-C.?-? 500 av. J.-C.) ET PYTHAGORISME

    • Écrit par et
    • 3 179 mots
    • 2 médias
    ...sont inséparables du rôle qu'une partie de l'historiographie attribue à Pythagore et à ses disciples dans les hostilités prolongées entre Crotone et Sybaris, comme elles sont également solidaires de manifestations spécifiquement guerrières dont une des dernières sera la résistance armée de trois cents...