SVEALAND

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Région centrale de la Suède située entre le Norrland et le Götaland, le Svealand rassemble des régions très diverses autour de la dépression centrale due à un fossé tectonique à travers le bouclier scandinave. Il bénéficie des sédiments déposés dans les mers postglaciaires qui avaient envahi le fossé. Des lacs subsistent : Mälar, Hjälmar, Vättern, Vänern (5 500 km2), que l'on a pu relier entre eux. Cependant le Svealand s'étend au nord de cette dépression jusqu'aux Scandes, englobant des fjälls de plus de 1 000 mètres et atteignant 62 degrés de latitude nord. Il reste couvert en grande partie de landes et de forêts où les feuillus se mêlent aux conifères. Mais il doit sa richesse à ce qu'il associe toutes les formes d'activité. Les plaines sont consacrées à la culture des céréales et les montagnes à l'élevage pastoral. La vie industrielle, disséminée à travers le pays, est intense. Les industries du bois sont fixées dans le Värmland (usine de pulpe, papeterie autour de Karlstad). En outre, le Svealand abonde en minerais de toutes sortes exploités dans le Bergslag depuis le Moyen Âge. Le fer donne lieu à une industrie sidérurgique et métallurgique favorisée par la force motrice des fleuves. Aussi existe-t-il autour des lacs Mälar et Hjälmar une véritable conurbation avec Sigtuna, Enköping, Västerås (132 900 hab. en 2007), Köping, Arboga, Örebro (la ville de la chaussure, 128 900 hab. en 2007), Eskilstuna, Strängnäs, Torshälla, Södertälje ; il faudrait y ajouter, plus au sud, Katrineholm, Nyköping et, au nord, Upsal (ou Uppsala), la vieille ville universitaire, qui s'est éveillée à la vie industrielle (185 100 hab. en 2007) et, à l'extrémité orientale, au débouché du Mälar sur la Baltique, Stockholm (782 000 hab. en 2007), qui domine toute la Suède orientale.

—  Georges CHABOT

Écrit par :

  • : directeur honoraire de l'Institut de géographie de l'université de Paris

Classification


Autres références

«  SVEALAND  » est également traité dans :

STOCKHOLM

  • Écrit par 
  • Georges CHABOT
  •  • 667 mots
  •  • 3 médias

Capitale de la Suède, Stockholm est connue, depuis le xiii e  siècle, comme forteresse d'abord, puis comme ville marchande. La ville est située sur le goulet par où le lac Mälar débouche sur la Baltique, à l'endroit où ce goulet croise une longue traînée nord-sud de collines déposées à l'époque glaciaire ( ôs ) ; les débris de l' ôs qui rétrécissent et encombrent le goulet en facilitaient la tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stockholm/#i_43885

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 810 mots
  •  • 17 médias

La Suède est restée plus longtemps que les autres pays scandinaves dépourvue d'histoire écrite. Les temps archaïques, sur lesquels la documentation se limite aux données de l'archéologie, de l'épigraphie runique et de quelques traditions plus ou moins mythiques consignées dans les pays étrangers, s'y prolongent jusqu'au milieu du xii e  siècle. Ainsi s'expliquent les incertitudes qui pèsent sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_43885

Pour citer l’article

Georges CHABOT, « SVEALAND », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/svealand/