SUR LA TÉLÉVISION, Pierre BourdieuFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mobiliser ses pairs par la vulgarisation

Suscitant prolongements (Serge Halimi) et polémiques (Daniel Schneidermann), ce texte pratique un mélange des genres qui le place à mi-chemin entre l'argumentation abstraite et la vulgarisation. Sur la télévision exprime bien l'intention générale du travail de Bourdieu et la fonction de dévoilement des mécanismes cachés du monde social qu'il assigne au projet sociologique. Si cet ouvrage fournit une bonne illustration du concept de champ chez Bourdieu, l'ensemble offre prise à la critique classique de son option déterministe et holiste que le souci de vulgarisation met ici à découvert, en faisant appel à l'idée de « corruption structurelle » ou encore à la dialectique anonyme de la manipulation. Le vœu affiché d'énoncer les mécanismes en œuvre sans dénoncer les personnes n'empêche pas la citation de noms ni les attaques féroces qui, portées à l'endroit de certains, tranchent singulièrement avec la déresponsabilisation générale qu'implique pour les journalistes leur statut de « marionnettes de la nécessité » télévisuelle. Il n'en reste pas moins que ce texte garde le mérite d'en appeler à la conscience citoyenne de l'intellectuel et à sa mobilisation face à la menace bien réelle que le pouvoir de la télévision fait peser sur son champ dont l'autonomie est la condition sine qua non du progrès si ce n'est de la liberté de pensée.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : docteur en sociologie, D.E.A. de philosophie, maître de conférences à l'université de Paris V-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Éric LETONTURIER, « SUR LA TÉLÉVISION, Pierre Bourdieu - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sur-la-television/