SUCELLUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La divinité gauloise nommée Sucellus est mentionnée dans une dizaine d'inscriptions gallo-romaines et elle est représentée sur environ deux cents monuments figurés dont la typologie générale est celle du « dieu au maillet », devenu par assimilation figurative le dieu des tonneliers. L'hiatus entre le nombre restreint des inscriptions et celui, beaucoup plus grand, des monuments est, comme dans le cas d'Épona, l'indice d'un culte très répandu dans toutes les couches de la société gauloise.

Le syncrétisme de la basse époque, qui est celle de presque tous les documents, pourvoit souvent Sucellus des attributs d'autres divinités : l'olla, la faucille et la bourse. Mais, à la différence du dieu à la roue, Sucellus est presque toujours habillé à la gauloise, avec la tunique, le capuchon, les braies ou les bottes. Il porte parfois une peau d'animal, de loup ou de hyène, ce qui rend l'assimilation à Hercule très difficile, car le symbolisme du loup n'est pas celui du lion. On a aussi attribué de l'importance aux tonnelets ou à l'amphore vinaire qui sont posés à côté de lui. Mais l'attribut essentiel est le maillet, équivalent de la massue du Dagda.

L'étymologie aide à la compréhension. Le nom de Sucellus comprend un préfixe perfectif su- (irlandais so-, gallois hy-, breton he-) qui veut dire « bien » et une racine -cel(l)- dont le sens clair est « frapper ». Sucellus est celui « qui frappe bien ». Or, la massue du Dagda n'est pas une arme de combat : elle tue les vivants par son simple contact et elle les ressuscite, mais dans l'autre monde. Sucellus est donc le dieu de la « bonne mort », aspect de Jupiter comme « ange de la mort » ou passeur des âmes analogue au Charon étrusque. Le folklore breton a gardé jusqu'au xixe siècle dans quelques cantons du Morbihan l'usage du mell benniget ou « maillet bénit » que l'on posait sur le front du mourant pour adoucir son agonie et lui faciliter le passage dans l'autre monde.

—  Christian-Joseph GUYONVARC'H

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Christian-Joseph GUYONVARC'H, « SUCELLUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sucellus/