BOSE SUBHAS CHANDRA (1897-1945)

Communément appelé Netaji (le chef), héros national du mouvement de libération de l'Inde contre la domination britannique, Subhas Chandra Bose est né à Cuttack (Orissa) le 23 janvier 1897. Fils de Janakinath Bose, kayastha du Bengale (c'est-à-dire membre d'une caste qui vient au second rang dans la hiérarchie), il fit une brillante carrière universitaire. Il passa en 1920, à Londres, l'examen d'entrée au Indian Civil Service, mais démissionna en 1921 et quitta le Royaume-Uni.

Rentré en Inde, il rencontra Gandhi, le Mahatma, à Bombay, et C. R. Das, le Deshbandhu (l'ami du pays) à Calcutta. Il devint un disciple de C. R. Das et, bientôt, un dirigeant de premier plan du Congrès national indien — rassemblement national de ceux qui militaient pour la liberté du pays — pour la province du Bengale.

Maintes fois arrêté pour sa participation à divers mouvements contre le gouvernement britannique, il passa de nombreuses années en prison. Il commença à jouer un rôle dans la municipalité de Calcutta tout d'abord en 1924, en tant que premier fonctionnaire indien de la mairie, puis, en 1930, comme maire élu.

En 1928, Bose devint membre du Congress Working Committee, exécutif national du Parti, qui fit de lui l'un de ses trois secrétaires généraux. Il devint bientôt le dirigeant incontesté des forces de gauche de ce parti. En 1931, il fut élu président de la confédération syndicale des travailleurs du pays : le All India Trade Union Congress. Il y travailla en étroite collaboration avec les mouvements de jeunes et d'étudiants et soutint les luttes de la paysannerie. Il prit la tête des éléments de gauche impatients de se mesurer avec le régime étranger.

Ses fréquentes interpellations et arrestations et sa lutte pour la cause de l'indépendance eurent raison de sa santé. On le libéra de prison, et il fut envoyé en Europe pour soigner une tuberculose pulmonaire et intestinale. À Vienne, en 1933, il prit contact avec Vallabhbhai Patel, président de l'Assemblée législative centrale de l'Inde, [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : secrétaire général de l'Association internationale de sciences politiques, directeur du département de sciences politiques à l'université de Calcutta, Inde

Classification


Autres références

«  BOSE SUBHAS CHANDRA (1897-1945)  » est également traité dans :

CONGRÈS PARTI DU

  • Écrit par 
  • Laurent-Xavier SIMONEL
  •  • 898 mots
  •  • 2 médias

Aboutissement d'une lente évolution qui trouva son origine, au xviiie siècle, dans le Mouvement de la renaissance hindoue de Rāmmohan Rāy (1772-1833), le parti du Congrès est d'abord une simple organisation de concertation ; il se transformera en cheville ouvrière de l'indépendance indienne, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-du-congres/#i_80683

Pour citer l’article

Nimal BOSE, « BOSE SUBHAS CHANDRA - (1897-1945) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/subhas-chandra-bose/