COHEN STANLEY (1922- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1986 (conjointement à Rita Levi-Montalcini), pour ses travaux sur des substances produites par l'organisme qui influencent le développement de la peau et du tissu nerveux.

Stanley Cohen est né le 17 novembre 1922 à New York, dans le district de Brooklyn. Il étudie au collège de Brooklyn, au collège Oberlin et à l'université du Michigan, où il obtient un doctorat en biochimie en 1948. En 1952, il rejoint Rita Levi-Montalcini à l'université de Washington, à Saint Louis (Missouri). Sa formation de biochimiste lui permet de contribuer à l'isolement du facteur de croissance des cellules nerveuses, substance naturelle dont Rita Levi-Montalcini avait démontré qu'elle stimule la croissance des cellules et des fibres nerveuses. Il identifie un autre facteur de croissance cellulaire dans l'extrait chimique qui contenait le facteur de croissance des cellules nerveuses et découvre que l'administration de cette substance avance de quelques jours l'ouverture des yeux et l'éruption dentaire chez la souris nouveau-née. Stanley Cohen baptise cette substance facteur de croissance de l'épiderme (EGF, pour epidermal growth factor), la purifie et analyse de manière complète sa structure chimique. Avec ses collaborateurs, il constate que l'EGF influence de multiples fonctions de l'organisme. Il détermine également par quels mécanismes l'EGF pénètre dans les cellules sur lesquelles il agit.

Stanley Cohen a mené ses recherches à l'université de Washington, jusqu'à ce qu'il rejoigne, en 1959, l'université Vanderbilt, à Nashville (Tennessee), où il devient professeur de biochimie en 1967.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  COHEN STANLEY (1922- )  » est également traité dans :

LEVI-MONTALCINI RITA (1909-2012)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  • , Universalis
  •  • 662 mots
  •  • 1 média

Médecin neurologue ayant la double nationalité italienne et américaine, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1986 (conjointement au biochimiste Stanley Cohen avec qui elle a longuement travaillé), pour la découverte d'une molécule qui stimule et module la croissance des neurones. Rita Levi-Montalcini est née le 22 avril 1909 à Turin. Après des études de médecine à l'université de Turin, elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rita-levi-montalcini/#i_95504

Pour citer l’article

« COHEN STANLEY (1922- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanley-cohen/