ENTREMONT SITE D'

Oppidum du petit peuple ligure des Saliens, près d'Aix-en-Provence. Existant déjà au ~ ive siècle, important à partir du ~ iiie siècle, Entremont était une grande agglomération d'une superficie de près de quatre hectares, comportant une ville haute et une ville basse sur un plan en damier soigneusement aménagé. Les rues étaient larges, les maisons, petites, étaient groupées par îlots rectangulaires. Les activités essentielles étaient l'agriculture et l'artisanat. L'influence grecque, marseillaise surtout, n'y était pas négligeable. Le sanctuaire était situé dans la ville haute, précédé d'une grande voie dallée. Le long de cette voie se trouvaient des statues représentées la main gauche posée sur un crâne. Ces statues peuvent être datées des ~ iiie et ~ iie siècles. Elles sont voisines de celles de Roquepertuse et de Glanum. Il s'agit de guerriers, le torse nu ou protégé par un pectoral, la tête munie d'un casque avec paragnathides, portant au côté droit une grande épée. Il y avait en outre quelques statues féminines. Cette statuaire, selon Fernand Benoît, « montre une recherche minutieuse du naturalisme » ; elle est caractérisée par une influence grecque et italique. Le sanctuaire était monumental : comme à Roquepertuse, son élément majeur était un portique dans lequel étaient insérés des crânes provenant des célèbres « têtes coupées ». Entremont fut détruit en ~ 123 par C. Sextius Calvinus. Plus tard, les Romains fondèrent Aix, sur la route de l'Italie à l'Espagne.

—  Alain DUVAL

Écrit par :

  • : conservateur en chef du musée des Antiquités nationales, Saint Germain en Laye

Classification


Autres références

«  ENTREMONT SITE D'  » est également traité dans :

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La Tène II »  : […] L'orfèvrerie celtique du ii e  siècle avant J.-C. est surtout connue par le décor gravé des épées de La Tène II, dont le graphisme débordant enrichit encore une grammaire ornementale de plus en plus foisonnante et de plus en plus éloignée des modèles classiques. Les sculptures découvertes sur l'oppidum d' Entremont sont assez difficiles à dater. C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_13303

Pour citer l’article

Alain DUVAL, « ENTREMONT SITE D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-d-entremont/