Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SISTRE, musique

Instrument de percussion idiophone, d'origine fort ancienne (âge du bronze) et connu chez de nombreux peuples (notamment Phéniciens, Hébreux, Romains, Abyssiniens, Malaisiens, Mélanésiens, Mexicains).

Le sistre est essentiellement formé d'une tige droite ou arquée (poignée et manche) de bois ou de métal (avec ou sans cadre), sur laquelle des anneaux ou des rondelles (coquilles, calebasse, métal) sont enfilés et sonnent quand on les entrechoque. Il est utilisé en musique contemporaine.

— Pierre-Paul LACAS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • PERCUSSION, musique

    • Écrit par Jean GAUTHIER, Sylvio GUALDA, Paul MÉFANO
    • 5 607 mots
    • 11 médias
    Il semble que le tambour de basque doive son origine au sistre (instrument antique des Crétois et des Égyptiens, qu'on rencontre en Afrique, en Asie, en Mélanésie et en Amérique sous la forme de calebasses sur manche, de coquillages ou de disques de métal). Les Hittites, les Assyriens, les Égyptiens et...

Voir aussi