YAU SHING-TUNG (1949-    )

Mathématicien chinois, lauréat de la médaille Fields en 1983 pour ses travaux en géométrie différentielle. Né le 4 avril 1949 à Swatow (Chine), Shing-tung Yau fait ses études supérieures à l'université de Californie à Berkeley, où il soutient sa thèse de doctorat en 1971 sous la direction de Shiing-shu Chern. Enseignant à l'université de l'État de New York à Stony Brook de 1972 à 1974, chercheur à l'université de Stanford (Californie) de 1974 à 1979, membre de l'Institute for Advanced Study de Princeton (New Jersey) de 1979 à 1984, il est nommé professeur à l'université de Californie à San Diego en 1984 puis à l'université Harvard en 1987.

Les travaux de Yau concernent la géométrie différentielle globale et les équations aux dérivées partielles elliptiques. Il a en particulier résolu en 1976 la célèbre conjecture d'Eugenio Calabi, formulée en 1954, prouvant l'existence d'une certaine métrique dans une variété compacte kählerienne. Le problème analytique revient à prouver l'existence d'une solution d'une équation différentielle violemment non linéaire. Yau a également prouvé la conjecture de la masse positive en géométrie riemannienne ; ce résultat a des conséquences profondes sur la stabilité et le comportement des surfaces minimales dans l'espace-temps, et, en particulier, sur la formation des trous noirs. En 1980, il complète avec W. H. Meeks la solution de Jesse Douglas du problème de Plateau.

Shing-Tung Yau a reçu le prix Crafoord en 1994, la National Medal of Science en 1997 et le prix Wolf en 2010.

—  Bernard PIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « YAU SHING-TUNG (1949-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shing-tung-yau/